Boeing promet des avions volant à 100% au carburant durable d’ici 2030

0
264

 Kinshasa, 23 janvier. 2021(ACP).-Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé vendredi qu’il s’engageait à ce que ses avions de ligne soient certifiés pour voler avec 100% de carburant durable d’ici 2030, a annoncé samedi Chine nouvelle.

L’avionneur a dit avoir déjà effectué avec succès des vols d’essai pour remplacer le kérosène par un tel carburant durable afin de relever le défi urgent du changement climatique.

Selon le Groupe d’action sur le transport aérien (ATAG), qui rassemble des experts de l’aéronautique, le ministère américain de l’Energie et plusieurs autres études scientifiques, les carburants d’aviation durables (SAF) réduisent aujourd’hui les émissions de CO2 jusqu’à 80%, avec la possibilité d’atteindre 100% à l’avenir.

Le SAF est mélangé jusqu’à hauteur de 50% avec du kérosène, le maximum autorisé à ce jour par les spécifications actuelles des carburants, selon Boeing.

Afin de respecter l’engagement du secteur de réduire ses émissions de carbone de 50% d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 2005, les avions devraient pouvoir voler avec 100% de carburant durable bien avant cette date, selon le constructeur.

« Notre industrie et nos clients se sont engagés à lutter contre le changement climatique et les carburants d’aviation durables constituent la solution la plus sûre et la plus mesurable pour réduire les émissions de carbone de l’aviation dans les prochaines décennies« , a déclaré Stan Deal, PDG de la division aviation commerciale.

Pour Chris Raymond, directeur du développement durable à Boeing, les SAF « sont éprouvés, utilisés chaque jour et offrent le potentiel le plus immédiat et le plus important de réduction des émissions de carbone à court et à long terme ».

Chine nouvelle rappelle à ce sujet que Boeing a travaillé avec des compagnies aériennes, des fabricants de moteurs et d’autres acteurs pour effectuer des vols d’essai de biocarburants à partir de 2008 et obtenir un feu vert pour les SAF en 2011.

La source note que ces derniers peuvent être fabriqués à partir d’une grande variété de matières premières, notamment des plantes non comestibles, des déchets agricoles et forestiers, des déchets ménagers non recyclables, des dégagements gazeux des installations industrielles et d’autres sources. ACP/ZNG/KJI