La coalition rebelle en  Centrafrique coupe l’axe principal de ravitaillement en médicaments et autres produits

0
421

Kinshasa, 24 janvier 2021(ACP).- L’axe principal d’approvisionnement en  médicaments et autres produits en Centrafrique à partir du Cameroun est toujours bloqué, ce qui crée des tensions dans le ravitaillement de Bangui mais aussi d’autres villes sur l’axe comme à Bouar à partir du Cameroun, ont annoncé dimanche les médias locaux.

Les besoins humanitaires y sont importants après les combats des 9 et 17 janvier. L’approvisionnement en produits divers, et notamment en produits médicaux, est compliqué par la crise sécuritaire, rapportent les sources.

Le père Parfait est au téléphone avec Médecins sans Frontières. Il est infirmier à Saint -Laurent où il tient un petit centre de consultations pour les déplacés, ouvert depuis les combats de début janvier. Mais les stocks ont du mal à suivre…

«En ce moment nous sommes un peu en rupture,  a-t-i expliqué à la presse. Alors on ne peut pas traiter des grandes infections parce que logiquement pour une prise en charge des maladies infectieuses il faut de 7 à 10 jours de traitement ACP/CL/May