Ituri : La CNSS débloque 407.316.600 FC pour payer trois(3) trimestres des allocations familiales pour l’exercice 2020

0
451

Bunia, 25 Janvier 2021 (ACP). –Le directeur provincial ad intérim de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS)/Ituri Marco Madriaze Kpokpo a annoncé lundi que son service a débloqué l’enveloppe de l’ordre de 407.316.600 francs congolais pour payer trois(3) trimestres des allocations familiales pendant l’exercice 2020, lors d’une interview exclusive dans son bureau de travail.

Il a précisé que le nombre de bénéficiaires s’élève à 7.457 parmi lesquels 5.977 enfants éligibles et 1.480 travailleurs disséminés dans la ville de Bunia, territoire de Djugu, Mambasa et celui d’Irumu avant de saluer ce bilan positif grâce au concours du comité de gestion de la CNSS sous leadership de son directeur général  Madame Agnès Mwad Nawej Katang.

Cependant il a relevé que le paiement de quatrième trimestre qui n’était pas intervenu en 2020 suite aux aléas d’ordre organisationnels va intervenir probablement en 2021.

Concernant la branche de pension a déclaré Marco Madriaze Kpokpo la direction générale a alloué de fonds nécessaires pour le paiement de quatre(4) trimestres exercice 2020 en faveur de retraités en termes échu fruit a-t-il laissé entendre des efforts fournis par la haute hiérarchie de cet établissement public.

En plus de paiement aux retraités et allocations familiales qui sont parmi les grandes réalisations de l’année il a épinglé plusieurs autres réalisations notamment le succès notifié dans la télé déclaration autrement dit la déclaration en distance des employeurs ayant plus de vingt-cinq (25) employés au niveau de la plateforme de la CNSS conçue pour rapprocher davantage cet établissement public avec ses affiliés, l’immatriculation au sein de la CNSS de 5.910 employés, la poursuite de la vulgarisation de la loi N°16 009 du 15 juillet 2016 fixant les règles relatives au régime général de la sécurité sociale en République Démocratique du Congo.

La présente loi contient plusieurs innovations notamment la possibilité aux mandataires des entreprises publiques de cotiser à la CNSS et de bénéficier de la couverture de celle-ci, l’organisation désormais par la CNSS de trois(3) branche à savoir ; blanche de pension (pension de retraite, d’invalidité, de survivants), la branche de risque professionnel (accident de travail et maladies professionnelles) et enfin la branche des prestations aux familles (prestation prénatale, prestation de maternité, indemnité journalière, les allocations aux familles), renseigne-t-on. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI