L’AUF salue le projet  « La mode en mode recyclage »  

0
98

Kinshasa, 25 Janvier 2021 (ACP).- L’Agence universitaire de la francophonie (AUF)  a salué le projet « La mode en mode recyclage » mis sur pied par  trois jeunes  femmes congolaises en rupture scolaire, a rapporté lundi à l’ACP, la presse de l’Afrique centrale et de Pays de Grands lacs de l’AUF.

Pour réaliser ce projet, mesdames Ange Michaelle Kanku, Elisée Ngalula Muteba et Thessy Mbikayi Ngalula,  qui en sont à l’origine  ont révélé  à l’AUF être parti du constat selon lequel tout peut être recyclé.  Face à cet état des choses, elles ont indiqué  que « La mode en mode recyclage » est  un moyen d’expression. « Nous avons pensé qu’en créant des objets nouveaux à partir de déchets ménagers serait un moyen rapide et efficace pour atteindre une grande partie de la population de notre ville », ont elle soutenu.

Selon elles, Kinshasa figure malheureusement parmi les villes les plus sales du monde. Elles ont appris grâce à un concept dénommé « FabLab » utilisé  certaines machines numériques et d’autres outils tels que la brodeuse numérique et la découpe laser qui ont fortement joué dans la matérialisation de ce travail artistique.

Il y a également eu l’appui et l’orientation du Fabmanager qui ont contribué à la canalisation des idées. L’AUF a,   à  cet effet, renouvelé ses vives félicitations à ces jeunes femmes pour leur succès à ce  challenge. Elles ont déclaré à cette occasion  à l’AUF que « Nous avons découvert Lisungi Fablab  à travers l’ONG « SOS Family »,  et nous y avons été formées. Ensemble, nous formons aujourd’hui le groupe « Mode Recy-Co » qui a remporté le prix des internautes lors du challenge « I Make 4 My City ».

Elles ont souligné que « certains objets qui constituent une bonne partie des déchets produits par les ménages peuvent être réutilisés. « Nous nous sommes dit qu’à travers nos connaissances en couture et stylisme, nous avions là une occasion d’apporter une solution d’assainissement d’une manière artistique ». Leur plus grand souhait est que ce projet s’étende et touche toutes les provinces du pays. Selon la source,  en novembre 2020, « Lisungi FabLab »  du Campus numérique de l’AUF de la RDC, a été primé pour la deuxième année consécutive lors du challenge international « I make 4 My city » des FabLabs solidaires de la Fondation Orange grâce à ce projet.

Elles ont poursuivi que  ce projet du recyclage ne va pas s’arrêter qu’au vestimentaire, mais celles-ci espèrent  toucher tous les domaines possibles puisque partout où il y a consommation, il y a pollution. Ces jeunes femmes congolaises ont enfin remercié l’Agence Universitaire de la Francophonie pour cette opportunité de formation au sein de Lisungi FabLab et la Fondation orange pour ce challenge. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI