Nord-Kivu : Cérémonie de passation de commandement du Mécanisme conjoint de vérification élargi de la CIRGL

0
328

Goma, 26 Janvier 2021(ACP).- La  cérémonie de passation de commandement du mécanisme conjoint de vérification élargi de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), a eu lieu, lundi 25 janvier au quartier général dudit mécanisme basé à Goma, entre le Commandant sortant issu de la République du Congo et le Commandant entrant issu de la République d’Angola, en présence du secrétaire exécutif de la CIRGL,  l’ambassadeur Joao Samuel Caholo et des officiels venus d’Angola et ceux de la RDC, a constaté l’ACP.

Cette passation s’inscrit dans le cadre de la présidence tournante de la CIRGL, dont le mandat est de deux ans. Le Président Denis Sassou Ngwesso de la République du Congo avait cédé le fauteuil au Président angolais  Joao Lourenco.

Comme il est de coutume au Mécanisme conjoint de vérification élargi, le pays assumant la présidence en exercice, place son commandant. Ce qui a justifié la présence à Goma de nombreux officiers de l’Armée angolaise, pour installer   le général de brigade José Rui Miranda, en remplacement du colonel Léon Mahoungou de la République du Congo.

Le chef d’Etat-major général des Forces armées angolaises devient ipso facto, le président du comité des chefs d’Etat-major général des pays membres de la CIRGL.

Le commandant sortant, le colonel Léon Mahoungou s’est félicité du rétablissement, tant soit peu, de la confiance mutuelle entre certains Etats membres de la CIRGL dont les relations étaient d’ores et déjà tendues.

Il a reconnu que tout n’a pas été fait.  Il revient à son successeur de poursuivre avec ce rétablissement de la confiance, la coopération et la stabilité entre les Etats membres.

Le colonel Léon a révélé, à travers son mot de circonstance, l’irrégularité caractérisant certains pays membres, dans la contribution financière, ce qui bloque le bon fonctionnement du mécanisme.

Le chef d’Etat-major général des Forces armées angolaises avait dans sa suite plusieurs généraux de l’Armée angolaise, deux ambassadeurs angolais accrédités en RDC et en République Unie de Tanzanie et certains attachés de la défense d’Angola à la CIRGL. ACP/ Fng/Zng/Cfm/GGK/Thd