Tshopo : un calme précaire  dans la commune de Kabondo après les échauffourées entre deux groupes des jeunes

0
143

Kisangani, 26 janvier 2021(ACP).- Un calme précaire est revenu  lundi dans la commune Kabondo, l’une des six municipalités  de  la ville de Kisangani,  après des échauffourées avec usage des armes blanches entre deux groupes des jeunes membres des associations rivales de cette Commune.

Interrogé par l’ACP, Charles Djima Lupunde, président du conseil communal des jeunes de Kabondo, explique que tout a commencé par l’idée émise par certains jeunes habitant les avenues de créer une nouvelle association afin de s’affranchir de l’hégémonie des nouvelles associations évoluant dans les avenues transversales.

Les jeunes habitant les transversales ayant mal accueilli cette idée, ils ont tabassé et blessé grièvement le leader de l’association en gestation. Et les amis de ce  dernier ont alerté  tous les groupes des gangs évoluant sur les avenues et son allés pour venger la victime.

D’où une bataille rangée entre les groupes des jeunes des avenues et ceux des transversales, paralysant ainsi toutes les activités dans la ville. La police est intervenue avec des coups de sommation et des gaz lacrymogènes pour rétablir l’ordre.

Dans le registre de bilan, l’on déplore plusieurs blessés dont deux policiers et deux maisons incendiées.

Depuis lors, la police mène une opération de démantèlement des maisons de vente et de consommation des chanvres sur toute l’étendue de cette municipalité en vue de lutter contre la délinquance juvénile ACP /Fng/Zng/Cfm/GGK/Thd