Le bilan 2020 de la paroisse Lisala est mitigé, selon le pasteur Emmanuel Kumpenza

0
193

Kinshasa, 27 janv. 2021 (ACP)- Le pasteur titulaire de la paroisse Lisala de la Communauté baptiste du fleuve Congo (CBFC), située dans la commune de Kasa-Vubu, Emmanuel Kumpenza, juge mitigé le bilan 2020 de sa paroisse, au cours d’un entretien qu’il a accordé, mercredi, à  l’ACP.

Selon lui, a indiqué que l’année 2020 a été très difficile pour la paroisse dans tout le domaine : spirituel, social et éducatif, soulignant que cette situation a été consécutive à la crise sanitaire due à la pandémie du nouveau Coronavirus qui sévit à travers le monde et particulièrement en RDC. Il a laissé entendre que celle-ci a perturbé les activités comme programmées, les projets au sein de l’Eglise au point de mettre tout en veilleuse.

Sur le plan spirituel, le pasteur Kumpenza a dit que des enseignements, les rencontres et les prières n’ont pas été faits tels que l’Eglise avait prévu. Tandis que sur le plan social, les chrétiens ont éprouvé d’énormes difficultés surtout dans leur assiette financière, a-t-il reconnu, avant de signifier que cela a eu des répercussions sur le fonctionnement de l’Eglise.

« Malgré ce contexte sanitaire particulier, il est important pour les fidèles chrétiens en général et ses paroissiens de garder confiance en Dieu pour cette année 2021, laquelle est une année de transformation et du relèvement de l’homme.

Le pasteur Kumpenza a, par ailleurs, énuméré quelques projets à caractère social que son Eglise compte réaliser cette année, d’une part,  sur le plan éducatif à travers une formation des enseignants et, d’autre part sur le plan sanitaire par la dotation en équipements du centre de santé de cette paroisse. ACP/FNG/Kayu/KJI/CKM