Lutte contre la délinquance juvénile des filles  mineures par la police de protection de l’enfant de la ville de Kenge.

0
99

 Kenge, 27 janvier 2021 (ACP).- Le Commandant Escadron de la Police de protection de l’enfant de la ville de Kenge, Serge Mbangi Kahumba, a, au cours d’un entretien avec les médias mardi à Kenge, annoncé que son service est très préoccupé par  la lutte contre  la délinquance juvénile des filles mineures qui  s’observe de plus en plus dans la ville de Kenge.

Pour le commandant Serge Mbangi Kahumba, plusieurs phénomènes des enfants de la rue se développent dans cette ville, notamment la prostitution de filles mineures appelées « Bana Malongi » qui prend de l’ampleur dans cette ville depuis le mois de décembre 2020, indiquant que des filles mineures, des filles-mères et  des filles délaissées par les parents se livrent à  la prostitution pour répondre aux besoins vitaux.

Il a fait savoir  que l’opération de la police de protection, en collaboration avec les assistants sociaux, consiste à  appréhender toutes ces filles, à les transférer au Tripaix qui est censé notamment établir leur responsabilité,  convoquer  leurs parents, prodiguer des conseils pour leur récupération en famille ou les mettre  à la disposition des services compétents pour leur rééducation.

Par la même occasion, le commandant Serge Mbangi a invité les parents qui ont abandonné leurs enfants dans la rue à prendre leur responsabilité en mains afin de les rétablir dans leurs droits.

Il a souligné que ce phénomène est dû à l’irresponsabilité de certains parents à qui il a recommandé de satisfaire aux besoins de leurs enfants, car  a-t-il déclaré, l’éducation c’est d’abord à la maison avant la police n’intervienne.

Il a appelé au bon sens de ces enfants qu’il a exhortés à éviter les envies, la cupidité et tout comportement tendant à compromettre leur éducation. ACP/FNG/Kayu/KJI/CKM