Poursuite clandestine des activités scolaires dans certaines écoles de Bukavu.

0
336

Bukavu, 27 Janv.2021(ACP).- Les activités scolaires se poursuivent clandestinement pour les finalistes du primaire et ceux du secondaire dans certaines écoles de la ville de Bukavu, malgré la mesure du pouvoir central suspendant toutes les activités scolaires et académiques sur toute l’étendue du pays suite à la pandémie  liée à  la COVID-19, a constaté sur place  l’ACP.

Pour demeure toujours dans cette clandestinité,  les écoles demandent à ces finalistes de se présenter aux cours en tenue de la maison car le port de l’uniforme les trahirait.

A Bukavu, les parents d’élèves continuent à réclamer la reprise des activités dans des écoles primaires, secondaires et techniques ainsi que dans des institutions d’enseignement supérieur et universitaire.

Ces derniers disent qu’ils ne comprennent pas pourquoi cette mesure du pouvoir central concerne seulement les élèves et les étudiants alors que les attroupements sont visibles dans des bars et bistrots, des véhicules de transport en commun, des églises ainsi que des marchés.

Ces parents disent également que  là où les activités se déroulement normalement, les mesures barrières de lutte contre la propagation de COVID-19 ne sont pas toujours respectées, parfois au vu et au su de ceux qui devraient les faire respecter notamment les éléments de la Police Nationale Congolaise et d’autres  services de sécurité et de renseignement.

A Bukavu, le port de cache-nez, pourtant rendu obligatoire est apparemment  devenu facultatif, remarque-t-on. ACP/ Kayu/KJI/CKM