La justice française contraint Isabel Dos Santos à verser près de 340 millions US à PT Ventures

0
302

Kinshasa, 28 janvier 2021 (ACP). La justice française a contraint Isabel Dos Santos, fille de l’ex-Président angolais Edouardo Dos Santos, à verser près de 340 millions de dollars américains à titre d’indemnisations et de frais de procédure à PT Ventures, un ex-actionnaire d’Unitel, ont  rapporté jeudi les médias internationaux.

Les sources indiquent que cette semaine, la cour d’appel de Paris a rejeté le recours en annulation d’une sentence arbitrale qui obligeait Isabel Dos Santos à payer avec ses coactionnaires au sein de l’opérateur de téléphonie mobile Unitel plusieurs millions de dollars à un ex-actionnaire le portugais PT Ventures.

 Depuis, Unitel a été récupérée par la compagnie pétrolière angolaise Sonangol.

Unitel, le principal opérateur de téléphonie mobile en Angola, était l’un des joyaux d’Isabel dos Santos.

Le conflit entre les actionnaires traîne depuis plusieurs années devant les tribunaux opposant la dirigeante angolaise, via sa société Vidatel, au groupe portugais PT Ventures, filiale du géant brésilien des télécoms Oi sur la gestion de l’opérateur angolais.

C’est un nouveau revers judiciaire pour  Isabel qui a perdu le contrôle de Vidatel, l’opérateur télécoms enregistré dans les îles Vierges britanniques, notent les sources. ACP/ZNG/Awa