Le président argentin appelle à l’unité de l’Amérique latine pour faire face à la pandémie

0
201

Kinshasa, 28  janvier 2021 (ACP).- Le Président argentin, Alberto Fernandez a appelé mercredi à l’unité de l’Amérique latine pour relever les défis posés par la pandémie de nouveau coronavirus, ont rapporté jeudi les médias internationaux.

«La pandémie est bien plus qu’une maladie qui a fait des victimes. La pandémie a mis en évidence l’inadéquation d’un système», a affirmé M. Fernandez lors d’une allocution prononcée à l’occasion d’une visite au siège de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), basée à Santiago, au Chili.

Il a déclaré : «Je ne parle pas de l’insuffisance du capitalisme, mais de recréer un capitalisme plus humanitaire, car ce capitalisme des produits dérivés financiers, où les fortunes se font en quelques minutes simplement en pariant sur une obligation ou une action, la vérité est qu’il fait beaucoup de riches, mais qu’il entrave des millions d’êtres humains dans le monde».

La pandémie a montré que « les bases économiques n’étaient pas solides, les bases sociales étaient faibles. L’injustice existait et il a été révélé que l’inégalité était un problème », a-t-il souligné.

«Pour la surmonter, l’unité du continent est centrale. Gouverner l’Argentine n’est pas une tâche facile, mais dans un monde globalisé, où le besoin de multilatéralisme devient de plus en plus évident, nous devons être un continent uni pour faire face au défi qui se présente», a proposé le président argentin.

En date de mardi, l’Argentine a enregistré 1.885.210 cas d’infection au nouveau coronavirus et 47.253 décès liés au COVID-19. ACP/ZNG/Awa