Le Royaume-Uni va imposer une quarantaine obligatoire  pour les voyageurs revenant de pays placés sur « liste rouge »

0
148

Kinshasa, 28 janvier 2021 (ACP).– Le Premier ministre britannique, Boris Johnson a déclaré mercredi que le Royaume-Uni allait imposer une quarantaine obligatoire à l’hôtel pour les voyageurs revenant de pays placés sur « liste rouge », ont rapporté jeudi, les médias internationaux.

Les voyageurs revenant de ces pays seront placés en quarantaine dans des hébergements désignés par le gouvernement, comme des hôtels, pour une durée de dix jours, a indiqué Boris Johnson aux parlementaires.

Les voyageurs, selon le premier ministre  britannique, devront apparemment payer pour la durée de leur isolement dans un hôtel surveillé, et des tests de dépistage du coronavirus seront effectués pendant leur séjour.

Répondant aux questions des parlementaires à la Chambre des communes (la chambre basse du Parlement britannique), M. Johnson a expliqué que ces mesures étaient conçues pour empêcher l’importation de nouvelles variantes de coronavirus depuis l’étranger.

Dans un communiqué publié mercredi, le gouvernement britannique a également annoncé de nouvelles mesures pour les passagers entrants et sortants, afin de limiter les déplacements internationaux et de réduire le risque de transmission du COVID-19.

Les motifs de voyage hors du Royaume-Uni devront ainsi être vérifiés. Quiconque n’aura pas de raison valable de voyager sera invité à rentrer chez lui, et risquera même une amende, selon le communiqué.

La présence policière sera renforcée dans les ports et les aéroports en vue d’infliger des amendes à ceux qui ne respecteront pas les règles de quarantaine.

Le communique confirme que les voyageurs qui arrivent de pays visés par une interdiction de voyager, mais dont l’entrée au Royaume-Uni ne peut être refusée, devront s’isoler à l’hôtel pendant dix jours sans exception. Plus de détails seront fournis en temps voulu.

Le Royaume-Uni a récemment interdit les arrivées en provenance de 22 pays où existe un risque élevé de transmission des nouvelles variantes connues. ACP/ZNG/Awa