La police marocaine met fin à un trafic de cocaïne dans le nord-est du pays

0
326

Kinshasa, 29 janvier 2021 (ACP).- Les services de sécurité marocaine   ont mis fin jeudi dans le nord-est du pays à un trafic de cocaïne, d’héroïne et de psychotropes à destination du royaume depuis l’enclave espagnole de Melilla, a annoncé la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué repris vendredi par des médias internationaux.

Le communiqué ajoute que lors d’une opération dans le port de Beni Ansar, les services de sécurité ont intercepté un bateau de pêche transportant 5,5 kilos de cocaïne 2 kilos d’héroïne, 3.420 comprimés  psychotropes et 400 grammes d’une substance chimique encore inconnue.

Quatre individus ont été interpellés pour leurs liens présumés avec les activités du réseau, a poursuivi la DGSN, ajoutant que les perquisitions effectuées à leur domicile ont abouti à la saisie de 190 kilos de résine de cannabis, d’armes blanches, de trois voitures portant de fausses plaques d’immatriculation étrangères et nationales, d’une balance électronique et d’importantes sommes d’argent.  Les suspects ont été placés en garde à vue.

Sur terre ou en mer, souligne le communiqué,  les saisies de drogue se sont multipliées au Maroc ces derniers mois, dans un contexte marqué par l’état d’urgence sanitaire décrété dans le pays le 20 mars dernier et prolongé jusqu’au 10 février prochain. En 2020, rappelle-t-on, plus de 217 tonnes de résine de cannabis ont été saisies au Maroc, selon le dernier bilan fourni par la DGSN. ACP/Zng/nig