Lancement des journées scientifiques  sur les hydrocarbures en RDC

0
1038

Kinshasa 29 janvier 2021 (ACP).- Le ministre d’État en charge des Hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, a procédé,  jeudi à Kinshasa, au lancement des travaux de deux journées scientifiques  sur les hydrocarbures, organisées par son ministère, a appris l’ACP vendredi d’une source de ce ministère.

Placé sous le thème : « Défis du développement du secteur des hydrocarbures en République démocratique du Congo », ces assises connaissent la participation des professeurs d’universités, des étudiants, des politiques et des opérateurs économiques et poursuivent deux objectifs : réfléchir profondément sur les défis du développement du secteur des hydrocarbures en RDC dans ses aspects juridique, économique, politique et social et rapprocher le monde scientifique des opérateurs du secteur, dans le but d’établir une collaboration permanente.

Selon le ministre Rubens Mikindo, indique la source,  les défis sociétaux auxquels la RDC est confrontée au niveau de l’amont pétrolier sont entre autre, la conciliation de la nécessité d’exploiter le pétrole et le gaz avec une vision internationale de développement durable ; l’importance de minimiser les impacts négatifs cumulatifs de l’extraction sur l’environnement et sur les populations riveraines ainsi que l’amélioration des conditions de vie des populations locales par  les rentes tirées de l’exploitation des  ressources énergétiques. Parlant des défis sur l’aval pétrolier, poursuit la même source, le ministre d’Etat des Hydrocarbures a cité la construction des infrastructures pétrolières de stockage, de transport et de distribution qui permettent de mieux réguler le mouvement et la mise en consommation desdits produits, sans oublier la réhabilitation des installations de la Société congolaise des industries de raffinage (Socir), l’extension du programme de marquage moléculaire sur toute l’étendue nationale et l’intensification de contrôle par la brigade de lutte contre la fraude et la contrebande des produits pétroliers.

Outre le vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, plusieurs autres membres du gouvernement ont pris part à la cérémonie d’ouverture de ces journées scientifiques, à savoir Thomas Luhaka de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) et José Mpanda de la Recherche scientifique, rappelle la source. ACP/Zng/nig