Les bottiers et les cordonniers de Kinshasa sensibilisés aux enjeux de l’heure

0
357

Kinshasa, 29 janvier 2021(ACP).- Le directeur général de l’Office de promotion des petites et moyennes entreprises congolaises (OPEC), Ezéchiel Bidwaya a sensibilisé  les bottiers et les cordonniers de Kinshasa aux  enjeux de l’heure, au cours d’une matinée de sensibilisation dans la commune de la Gombe sous le thème : «Les opportunités de croissance de la filière cuir».

Cette journée de sensibilisation des bottiers et cordonniers a pour objectif de rappeler à ces derniers, le potentiel qui est le leur et les opportunités de croissance que la filière cuir regorge. Il s’est agi aussi de leur expliquer les bienfaits de l’accompagnement conjoint sur leurs activités, tout en les présentant un plan opérationnel d’accélération de leur performance pour les trois prochaines années.

L’OPEC en collaboration avec l’entreprise AL & LEGACY, une entreprise en matière de développement des incubateurs des petites et moyennes entreprises (PME) a organisé une matinée de sensibilisation en faveur des bottiers et cordonniers dans sa mission d’accompagner et de promouvoir les PME congolaises.

Pour ce faire, l’OPEC a signé un partenariat avec l’entreprise AL& LEGACY afin que cette dernière lui apporte son expertise en matière de développement des incubateurs des PME. Le  premier incubateur visé dans ce partenariat est celui de la filière cuir.

Pour le directeur général de l’OPEC, Ezéchiel Bidwaya, la RDC est entrain de rafraichir l’adhésion dans la zone de libre échange continental. L’OPEC est, depuis un moment, entrain de développer un incubateur dans la filière cuir pour afin développer cette filière.

«Est là le message était pour leur dire que les enjeux sont très importants, nous devons nous organisés parce que dans les différents pays africains, il y a déjà un travail qui a été déjà fait là-dessus, individuellement on ne s’aura pas y arriver. Voilà pourquoi la signature d’un partenariat avec AL & LEGACY en tant que stratège, expert. Pour pouvoir les aider à mettre en place pourquoi pas une société coopérative qui va les permettre, non seulement à pouvoir compétir à l’interne et également à faire face à la concurrence. Parce qu’il est démontré que cette filière à vraiment des normes potentialités surtout que la RDC regorge plus de 40 millions des bêtes des catégories confondues», a-t-il indiqué.

Il a également ajouté que, la société coopérative sera constituée des bottiers et cordonniers, eux mêmes, qui seront les actionnaires principaux pour effectivement booster ce secteur de la filière cuir en RDC.

Le responsable de l’entreprise AL& LEGACY, Al Kitenge a, dans son exposé sur le thème : «Les opportunités de croissance de la filière cuir », indiqué que son intervention est une réponse à l’une des préoccupations du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, qui est d’avoir des millionnaires intègres dans le pays. Pour Al Kitenge,   ces millionnaires intègres c’est le travail.

« Et aujourd’hui, on a le choix entre acheter des produits importés, qui signifie exporté notre argent, notre travail, salaire, et consommer nos produits en vue du développement local. Je viens en aide à l’OPEC, donc c’est le métier de développer les PME pour donner un grand professionnel, sortir de l’isolement, de la petitesse d’action vers une industrialisation organisée et mutualisée, et le modèle choisi est le celui de la société coopérative, une société appartenant aux acteurs et artisans eux même ». A-t-il souligné. ACP/Fng/Nig/May