Une cinquantaine des réfugiés burundais organisent un sit- in à la frontière de Kamvivira

0
279

Uvira, 29 janvier 2021 (ACP)- Une cinquantaine des réfugiés burundais du camp de transit de Kamvivira   ont organisé depuis  tôt ce vendredi  matin un sit-in devant la barrière de la frontière congolo-burundais de Kamvivira pour demander leur rapatriement.

 Constitués des hommes, des femmes et des enfants à majorité,  ces réfugiés qui  viennent des camps des réfugiés de Mulongwe, Lusenda et Sange, dénoncent les mauvaises conditions de vie devenues intenables à cause  notamment de la famine.

 Les enfants n’étudient plus, les conditions de logement sont insupportables  et la plupart des femmes et des jeunes filles se livrent à la prostitution pour avoir à manger, avec risquer d’attraper ou des propager des maladies sexuellement transmissibles.

Interrogé à ce sujet, le chargé de la protection au sein de la Commission nationale des réfugiés (CNR) dans le territoire d’Uvira,  Jules Manda  soutient  que le cas de ces réfugiés est connu et qu’il serait mieux de garder leur calme car les deux gouvernements du Burundi et de la RDC sont en négociation pour régler ce litige. ACP/FNG/NYG/JFM