Nécessité d’assainir le secteur pétrolier dans le Haut-Katanga

0
403

Lubumbashi, 30 janvier 2021(ACP).- Le ministre provincial des hydrocarbures du Haut-Katanga, Ghislain Kyenge Diashi, a échangé vendredi dans son cabinet de travail, avec le président de la commission des Hydrocarbures du Haut-Katanga de la fédération des entreprises du Congo (FEC), Joseph Twite sur la nécessité d’assainir le secteur pétrolier dans cette province.

Cette rencontre avait pour objectif d’étudier les voies et moyens pour réglementer et d’ordonner le secteur pétrolier dans le Haut-Katanga.

Joseph Twite s’est déclaré satisfait des  échanges avec le ministre provincial des Hydrocarbures. Pour lui, l’assainissement du secteur pétrolier va contraindre les acteurs de ce secteur au respect des normes régissant l’installation d’une station-service en République Démocratique du Congo. Il déplore la dissémination à travers la province du Haut-Katanga en général et de la ville de Lubumbashi en particulier des stations-services dans le non-respect des normes exposant ainsi la population à des grands dangers.

Joseph Twite a par ailleurs salué ce renouement des liens de collaboration entre la commission des hydrocarbures de la FEC et le ministère de tutelle en province, plus de 15 ans après.

Formation prochaine des agents de la division provinciale des Hydrocarbures

Le chef de la délégation du ministère national des Hydrocarbures venue de Kinshasa en mission officielle, Lukuya Ramazani, a annoncé vendredi à Lubumbashi au ministre provincial des Hydrocarbures du Haut-Katanga, Ghislain Kyenge Diashi, la formation prochaine des agents de la division provinciale des Hydrocarbures sur la protection des personnes, du matériel et de l’environnement.

Cette formation vise à améliorer le rendement des agents intervenant dans le secteur pétrolier afin d’éviter tout danger et de minimiser tout risque sans la manipulation des produits.

Lukutya Ramazani a souligné que ce renforcement des capacités va dispenser à ces agents les bonnes connaissances afin qu’ils soient à même d’effectuer le contrôle technique efficace, de détecter des failles dans la construction des stations-services et dans la manipulation des produits en vue de formuler des recommandations pertinentes aux usagers et propriétaires des stations-services.

Ghislain Kyenge Diashi a salué l’exécution de cette mission dans le Haut-Katanga. Il a indiqué que les stations-services construites dans le non-respect des normes en matière, présentent un grand danger pouvant causer des catastrophes difficilement maîtrisables. ACP/ZNG/KJI