Nord-Kivu : appréciation positive des travaux de maintenance des attributaires sur les tronçons routiers Goma-Kiwanja-Kanyabayonga-Butembo

0
126

Goma, 31 janvier 2021 (ACP).- Le Vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbu-Lumbu, de retour des vacances parlementaires dans sa circonscription électorale de Lubero, a fait une appréciation positive des travaux de maintenance exécutés par les trois attributaires déployés dans les tronçons routiers Goma-Kiwanja-Kanyabayonga-Butembo actuellement carrossables, une bonne note à mettre à l’actif du gouvernement provincial dans le cadre du partenariat public.

«Toute ma famille a quitté Musienene à 06 heures du matin mais à 13 heures nous étions déjà à Goma, cela veut dire que sur le plan des infrastructures routières (…), il y a quand même certains attributaires qui fournissent des efforts», a noté le Vice-président de l’Organe délibérant au Nord-Kivu.

Il a ainsi félicité les attributaires Simba Komayombi, la Société Premidis et la Maison Jerysson Construction qui sont respectivement déployés dans les tronçons Goma-Kiwanja, Kiwanja-Kanyabayonga-Vutsorovya et Vutsorovya-Lubero-Butembo-Beni.

Le Vice-Président Lumbu-Lumbu a, par cette voie, félicité le Gouverneur de la Province Carly Nzanzu Kasivita pour le choix judicieux de ces partenaires pour ce travail de qualité avant d’émettre le vœu de voir une attention se focalisée également à la réhabilitation ainsi qu’à la maintenance des routes de desserte agricole qui jouent un grand rôle notamment dans le ravitaillement de grands centres de consommation en produits agricoles.

Durant cette première partie de ses vacances parlementaires, cet élu de Lubero a eu à collecter les difficultés de sa base qui se résument par le mauvais état des routes de desserte agricole, l’insuffisance des infrastructures scolaires en cette période de la gratuité. Sur le plan sécuritaire, le Vice-président s’est dit satisfait de l’accalmie observée dans son terroir, une raison pour lui d’appeler les jeunes qui trainent encore dans les milices à regagner la voie de la raison pour donner la chance à l’opérationnalisation de la zone économique spéciale en cours d’implantation à Musienene.

Dans le territoire de Lubero, les défis restent majeurs sur le plan des infrastructures, sur le plan social et économique en plus de la persistance de certaines poches d’insécurité qui affectent négativement sur l’économie de cette entité à vocation agropastorale. ACP/CL/May