Pour des nouvelles mesures de protection des défenseurs des droits humains  dès 2021

0
301

Kinshasa, 31 janvier 2021 (ACP).– Le coordonnateur du Réseau de protection des défenseurs des droits de l’homme et des vulnérables (REPRODEV), Henri Wembolowa Otshudi a plaidé samedi   dans la commune de  Lingwala au cours d’une réunion de restitution de  la récente table ronde  des membres de sa structure avec les animateurs des instances judiciaires du pays,  en faveur  de l’élaboration urgente des nouvelles mesures de protection des  défenseurs des droits humains en République démocratique du Congo(RDC).

Egalement avocat, M.Wembolowa , a de prime abord rappelé qu’en 2020, la situation d’un bon nombre des défenseurs des droits humains n’a pas été acceptable ,car selon lui, ces derniers ont été victimes des menaces dans l’exercice de leur fonction. Et a poursuivi en soulignant que la situation de certains d’entre eux demeure  préoccupante à ce jour.

D’où, au regard  du changement politique encours en RDC, l’espoir de son réseau repose, en priorité sur le chef de l’ Etat, à qui les membres demandent de veiller au respect des droits des défenseurs des droits de l’homme pour espérer leur contribution au renforcement de l’ Etat de droit pour lequel il a longtemps milité dans l’opposition.

En plus, le coordonnateur du RPROREV a proposé aux élus du peuple  de voter des lois conformes aux standards internationaux favorisant l’accès à toutes les sources d’information en prônant la dépénalisation des délits de presse. ACP/CL/May