Les parents des enfants sourds de Matadi  suivent une formation en langue de signes

0
346

Matadi, 1er février 2021  (ACP).- Les parents des enfants sourds-muets et malentendants de Matadi suivent, depuis la semaine dernière, une formation en langue de signes organisée par les enseignants du complexe scolaire Espérance situé dans l’enceinte de la paroisse Notre-Dame de Fatima.

Cette formation de six jours a pour objectif d’apprendre aux parents à mieux communiquer avec cette catégorie d’enfants et  à accompagner ceux qui sont scolarisés dans les devoirs à domicile, a indiqué lundi à l’ACP le chargé du projet « scolarisation des enfants vivant avec handicap auditif  » dans la ville de Matadi, Chrysostome Mankutual.

Cette formation comprend un seul module réparti en 14 chapitres, notamment l’alphabétisation, la dactylologie, la famille, les chiffres et nombres, l’éducation, l’école, les verbes, la maison, les meubles et la nature.

 Selon M. Chrysostome Mankutual, le manque de communication avec le sourd est la cause de beaucoup d’abus qui risquent de désorienter l’éducation de l’enfant du fait qu’il sera contraint de chercher le milieu où il espère être bien compris.

Il a appelé les parents des enfants sourds non encore scolarisés à les inscrire afin de les rendre utiles à la société. Le complexe scolaire Esperance de Matadi fonctionne grâce au partenariat avec Caritas LINZ/ Autriche et scolarise 168 élèves dont 83 filles.

Un appel a été ainsi lancé aux autorités politico-administratives à appuyer cet établissement dont le contrat avec le partenaire tient à sa fin, en vue de prendre en charge les enseignants et assurer la survie de l’école.

ACP/Kayu/FMB/NKV/MNI