L’UPACO pour l’instauration d’un Etat de droit prôné par feu Etienne Tshisekedi

0
489

Kinshasa, 01 février 2021(ACP).- Le président national de l’Union des pasteurs du corps de Christ (UPACO), l’apôtre David Beta Kalambay, a encouragé lundi, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à instaurer en RDC un Etat de droit et à assoir la philosophie de l’Union sacrée de la nation en vue de développer le pays, tels que prôné par Etienne Tshisekedi,  son père biologique.

David Beta Kalambay l’a dit lors de la cérémonie commémorative de quatre ans de la mort d’Etienne Tshisekedi, organisée par l’UPACO à l’Eglise le Rocher dans la commune de Kalamu à Kinshasa.

Il a souligné que le combat de l’opposant  Etienne Tshisekedi de son vivant, était marqué par trois volets, premièrement  l’instauration d’un Etat de droit centré sur la justice,  la bonne gouvernance et la bonne administration de la justice, deuxièmement, la résistance : pour chasser l’ennemi des Congolais et résister au mal et à toutes les antivaleurs qui inhibent les possibilités de développement d’un pays.

Troisièmement, le président national de cette organisation confessionnelle, a évoqué dans ce combat d’Etienne Tshisekedi, « Le peuple d’abord », en mettant le peuple au centre de toute action politique et sociale.

Il a réaffirmé le soutien et l’accompagnement de son organisation au Président de la République Félix Tshisekedi depuis son avènement au pouvoir qui ne fait que promouvoir ces valeurs prônées par son père Etienne Tshisekedi.

Nécessité d’une prise de conscience réelle, personnelle et collective pour le changement radical

Pour sa part, le vice-président national de l’UPACO, le pasteur Georges Baly Tshiala, a souligné au cours de cette journée commémorative de quatre ans de la mort d’Etienne Tshisekedi, la nécessité de fédérer impérativement autour du Président Félix Tshisekedi toutes les forces vives avec une prise de conscience réelle, personnelle et collective en vue d’un changement susceptible pour développer la RDC.

Il a indiqué dans ce contexte, le rejet du tribalisme, de la corruption, des inégalités sociales, la tuerie, la haine, la violence, des préjugés causés envers autrui, des querelles, le viol, le vol, la corruption,  etc, afin de converger vers l’unité, la cohésion nationale et la réconciliation nationale ainsi que d’autres valeurs démocratiques pour développer le pays.

Il a réaffirmé la disponibilité des pasteurs de l’UPACO d’accompagner le Chef de l’Etat pour qu’il réussisse dans ce qu’il préconise dans les domaines de la vie nationale pour le bien-être social.

La meilleure manière de célébrer Etienne Tshisekedi, c’est travailler pour le bien-être des Congolais

Les mamans et les pasteurs de l’UPACO qui ont aussi souligné leur détermination à lutter pour la promotion des valeurs démocratiques, spirituelles, morales et autres en RDC, ont dit que la meilleure manière de célébrer Etienne Tshisekedi, c’est travailler dans l’unité prônée par le Président de la République pour laquelle chacun devra apporter sa pierre pour la transformation du Congo.

Ils ont relevé la nécessité de voir le peuple congolais mériter une bonne vie en ayant l’accès facile à l’emploi, à l’électricité, à l’eau et à l’éducation ainsi qu’à d’autres conditions meilleures de vie sur cette terre de la RDC bénie par Dieu en termes des ressources naturelles.

L’UPACO a été créée en 2018 et reconnue officiellement comme une œuvre pour l’assistance sociale et la défense des droits humains,  la défense  de la vie et des droits des pasteurs ainsi que pour  contribuer  à l’épanouissement du peuple et au développement de la nation, de l’Afrique et du monde autour des valeurs morales, chrétiennes et républicaines notamment, la justice distributive, la réconciliation, l’amour de la patrie et pour l’autre , la vérité  et le travail bienfait. ACP/