Pour une franche collaboration entre les activistes des droits humains et les autorités politico-administratives

0
354

 Kinshasa, 1er fév.2021(ACP). Le coordonnateur du Réseau de protection des défenseurs des droits  de l’homme et des vulnérables (REPRODEV), Henri Wembolowa a plaidé lundi,  au cours d’un entretien avec l’ACP au siège de sa structure dans la commune de Lingwala, en faveur d’une  franche collaboration  entre les activistes des droits humains et les autorités politico administratives qui seront issues  des institutions  publiques chapeautées    par l’ Union sacrée de la nation(USN).

 M.Wembolowa espère  que le maintien  d’un  climat  d’entente favorable entre les deux parties  permettra  de  renforcer sous le règne de l’ USN , leur conjugaison des efforts  afin  de bien mener  la lutte contre les antivaleurs et les violations des  droits de la personne  humaine,  conformément à la Constitution et à la Charte universelle des droits de l’homme des Nations-Unies.

 Il  a  déploré que jusqu’à ce jour,  bon nombre d’activistes  des droits  humains soient  maltraités et considérés dans l’exercice de leur fonction comme des trouble-fêtes qu’il faut éliminer  dans la société. Pourtant,  ces derniers  rendent des loyaux services à la nation en complétant l’Etat dans sa mission de protection et d’encadrement de la population. ACP/