La CNDH appelée  à protéger les défenseurs des droits des femmes en danger

0
279

Kinshasa, 02 Février 2021 (ACP).- Mme Marie-Thérèse Kalonda, chargée de la cellule féminine de l’ONG « Les  Amis de Nelson Mandela pour la  défense des droits humains(ANMDH) », a recommandé, mardi au cours d’un entretien avec l’ACP,   à la Commission  nationale de droits de l’homme (CNDH) de veiller à  la protection des défenseurs des droits spécifiques des femmes au courant de l’exercice  2021.

Selon Mme Kalonda,  en  2020  ces  activistes, en raison de leur hargne dans les efforts de recherche d’indemnisation des femmes et des filles victimes des violences,  ont mis leur vie en danger  en affrontant  les  bourreaux de ces dernières  et  leurs complices dans l’appareil judiciaire.

 L’avènement  de  l’Union sacrée de la nation(USN) doit constituer une occasion pour la CNDH de travailler en conformité avec l’objet de son existence, a dit Mme Kalonda,  espérant qu’il va dorénavant sécuriser les activistes droits de l’homme en général et ceux spécifiques aux femmes, en particulier.

 Elle a aussi émis le vœu de  voir la CNDH accélérer le processus du dépôt et du vote au Parlement d’une loi portant  sécurisation et  protection des  défenseurs des droits de l’homme en RDC. ACP/ Fng/Zng/Cfm/GGK