Yolande Ebongo à Kisangani pour délivrer les cartes biométriques aux agents de la fonction publique

0
388

Kisangani le 02 février 2021 (ACP).- Le ministre de la Fonction publique, Mme Yolande Ebongo Bosongo, séjourne à Kisangani depuis lundi en provenance de la ville d’isiro, chef-lieu de la   province du Haut-Uele dans le cadre de l’opération de la délivrance des cartes biométriques aux agents et cadres de la fonction publique.

Se confiant à la presse locale, Yolande Ebongo a affirmé venir à Kisangani pour lancer l’opération de la capture, la dernière étape avant la délivrance des cartes biométrique aux agents et cadres de la fonction publique.

Pour le ministre, la maîtrise des effectifs des agents et cadres de la fonction publique est un processus irréversible, car l’amélioration des conditions de vie des fonctionnaires passe par cette étape.

Cette opération a commencé par le contrôle physique des agents suivie du fichier. Ledit nettoyage a consisté à élaguer les doublons et les fictifs, rappelle-t-on.

 Le contrôle physique et l’identification des agents de l’état ne se sont pas arrêtés, selon Michel Omatoko

Le chef de la délégation du ministre de la Fonction publique venue de Kinshasa, Michel Omatoko, a démenti les informations selon lesquelles le contrôle physique et l’identification des fonctionnaires et agents de l’état se seraient arrêtées à mi chemin à Kisangani.

Dans une déclaration faite à la presse le week-end dernier, Michel Omatoko, a plutôt encouragé les agents et fonctionnaires de l’Etat qui tergiversent encore de se dépêcher, étant donné que Le ministère voudrait par cette opération, maîtriser les effectifs, en prévision d’un nouveau barème salarial.

La déclaration médiatique de Michel Omatoko a fait baisser la tension qui s’est remarquée dans plusieurs services étatiques, dont les agents ne se sont pas encore fait contrôler et identifier par la délégation du ministère de la Fonction publique venue de Kinshasa. ACP