Jacquie Biyo parmi les artistes musiciennes générées par le passage de Tshala Muana au Cameroun

0
637

(De l’envoyé spécial de l’ACP J.E. NKONGOLO KALALA)

Douala, 03 févr. 2021 (ACP).- Le production au Cameroun de la Congolaise Tshala Muana aux années 80 avait fait beaucoup d’émules parmi les jeunes camerounaise, se souvient Ndjoh Léa, ancien joueur d’Ouragan de Loum et Tigre de Douala aujourd’hui employé dans un grand établissement hôtelier de la capitale économique camerounaise.

M. Ndjoh Léa a indiqué qu’encore jeune, il avait eu le privilège d’assister à un concert de la reine de « Mutuashi » que la musicienne congolaise avait donné dans un ciné de Douala, propriété de l’ancien Lion Indomptable Jérémy Njitap, aujourd’hui complément démolie pour l’érection d’un immeuble moderne.

Ayant vécu et suivi l’artiste congolaise dans plusieurs villes du Cameroun, parmi lesquels Yaoundé et Douala, de nombreuses jeunes filles camerounaises se sont résolues à embrasser la musique, convaincues par les coups de hanche, son « Mutuashi » et sa voix angélique.

Jacquie Biyo, célèbre musicienne camerounaise, a eu à le témoigner devant les médias locaux.

Le site du stade de Douala Japoma une cession des notables du coin aux autorités camerounaises

Le site abritant le stade de Douala Japoma a été cédé par les notables de ce village du célèbre Lion Indomptable Albert Milla, de manière à permettre son développement par la construction des voies routières, des infrastructures hôtelières et attirer des entreprises qui donneraient des emplois aux enfants du coin.

Tous ceux qui arrivent dans ce coin dans le cadre du 6eme Championnat d’Afrique des nations (CHAN) sont éblouis par les résultats des travaux qui y sont effectués par une entreprise italienne. Outre les infrastructures sportives dont le stade principal entièrement couvert et ses 50 000 places, ses deux stades d’entraînement de 1000 places chacun, un gymnase couvert de 2 000 places assises, une piscine olympique de huit couloirs couverts avec différents bassins disposant de 1000 places, de terrains de basket-ball, volley-ball et tennis, le site comprend également un espace de 37 000 hectares réservé au parking.

Il y a lieu de dire que le 6eme Championnat d’Afrique des nations a permis au village Japoma de trouver son épanouissement, son développement.

Une autre paire de manches c’est la conservation de toutes ces infrastructures modernes et leur maintenance car, partout où l’État gère, les infrastructures sont en état de délabrement très avancé.

Test Covid-19 gratuit

Le test Covid-19 au Cameroun est gratuit dans les formations publiques de l’État. Tous les passagers sont soumis à cet exercice à l’arrivée à l’aéroport. Les passagers qui sont éligibles au retour le font faire dans les mêmes officines médicales sans dépenser le moindre rond. Bien entendu, chez les privés chacun à son prix, au moins 20 000 FCFA (1 dollar pour 550 FCFA). ACP/FNG/Kayu/KJI/CKM