Vers l’introduction des cours de lutte contre la corruption dans l’enseignement

0
274

Kinshasa, 03 février 2021 (ACP).- Le coordinateur de  l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC), Me Guyslain Kikangala a indiqué mercredi, que sa structure en collaboration avec l’UNESCO prévoit introduire des cours de lutte contre la corruption dans l’enseignement maternel, primaire, secondaire et professionnel, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Selon Guyslain Kikangala, cette initiative  est prise suite au  constat selon lequel la corruption est très présente dans l’enseignement général et professionnel en RDC.

«  L’on corrompt pour avoir un bulletin, l’on abuse de l’autorité contre des faveurs intimes. D’où, la nécessité d’agir en profondeur et d’apporter des réponses concrètes par une stratégie de prévention afin d’enrayer ce fléau », a-t-il dit.

Guyslain Kikangala a souligné que par  cette occasion, les élèves auront l’opportunité d’apprendre ce qu’est la corruption, comment la combattre ainsi que d’en assimiler les notions fondamentales et de s’approprier les outils de protection et de dénonciation.

«  L’APLC et l’UNESCO vont également élaborer un cahier des charges, un plan d’actions,  un agenda  et former des formateurs  pour la lutte contre la corruption », a renchérit Guyslain Kikangala.

Il a soutenu que par sa mission, l’UNESCO est le partenaire tout indiqué pour soutenir l’agence dans l’implémentation des cours de lutte contre la corruption à l’école.

L’APLC est un établissement public créé par ordonnance présidentielle du 28 mars 2020 à la suite des demandes formulées par plusieurs ONG. ACP/Bosongo