Sud Kivu : les gardiens du temple condamnent la ‘’profanation’’ des sièges des institutions de la République

0
167

Bukavu, 04 février 2021 (ACP).- Le président national de la plate-forme « gardiens du temple », Bernard Zagabe Bihogo a, dans une interview accordée à l’ACP  mercredi, condamné avec la dernière énergie la ‘’profanation’’ des sièges des institutions de la République à Kinshasa.

Il a dit ne pas comprendre comment des hommes  et des femmes arrivent à confondre les institutions de l’Etat, dont la Chambre basse et la Chambre haute du Parlement au point d’y faire des altercations et invite à la révision du cours de l’éducation civique et morale.

A la question de l’avenir du FCC et de l’avenir de l’Union sacrée, ce cadre du PPRD a dit que l’heure n’est pas à la réflexion sur la chute d’un camp ou de l’apogée d’un autre, mais plutôt sur la bonne gouvernance du pays.

Pour lui, les militaires et leurs dépendants, les fonctionnaires de l’Etat ne sont ni du FCC ni de l’Union sacrée, moins encore les routes, la sécurité et le développement qui sont profitables à tous les citoyens congolais.

Il a profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage au Premier ministre sortant, Sylvestre Ilunga Ilunkamba pour avoir donné le meilleur de lui-même dans la gouvernance de coalition avant de dire réitérer son attachement  au  président de la république honoraire, Joseph KABILA pour un Congo grand, fort et prospère. ACP/ZNG/Awa