L’Administration Biden et Harris s’engage à travailler avec l’UA

0
347

Kinshasa, 05 février 2021 (ACP).- L’administration Joe Biden et Kamara Harris, respectivement président et vice-président des Etats Unis d’Amérique s’engage à travailler ensemble  avec l’Union Africaine (UA) ainsi qu’avec les institutions internationales pour promouvoir «notre vision commune d’un avenir meilleur».

Le Président Joe Biden l’a indiqué sur son compte twitter,  à l’occasion du 34ème sommet de l’Union africaine, au cours duquel le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo prendra la présidence tournante de cette institution.

« L’année qui vient de s’écouler nous a montré à quel point notre monde est interconnecté et nos destins sont indissociables », a-t-il dit, ajoutant que c’est pourquoi son administration s’engage à renouer les partenariats dans le monde entier et à reprendre le dialogue avec les institutions internationales, comme l’Union Africaine.

Il a à cet effet, lancé un appel à tous à travailler ensemble pour promouvoir la vision commune d’un avenir meilleur, un avenir de commerce et d’investissements croissants qui favorise la vie dans la paix et la sécurité pour tous les citoyens,  un avenir  résolu  à investir dans les institutions  démocratiques  et à promouvoir les droits humains de tous.

Pour y parvenir, a-t-il ajouté, «nous devons aussi relever les défis importants auxquels nous sommes confrontés, il faut pour cela investir d’avantage dans la santé mondiale,  vaincre la COVID-19 et travailler pour prévenir, délecter et riposter aux crimes de santé publique futures et en partenariat avec les CDC africain, et les autres institutions au service de la sécurité sanitaire».  

« Elever nos ambitions climatiques et faire en sorte que les Nations en développement puissent réduire les impacts climatiques qui causent déjà des souffrances, et s’y adapter. Et pratiquer une diplomatie cohérente à long terme, en connexion avec l’Union africaine pour faire face aux conflits qui coutent des vies sur tout le continent africain, rien  de cela ne va être facile. Mais les Etats Unis sont aujourd’hui prêts à être votre partenaire, solidairement et à vous soutenir dans le respect mutuel », a-t-il dit.

« Nous croyons aux nations d’Afrique, à  l’esprit d’entreprenariat et d’innovation dans l’ensemble du continent. Et face des défis  qui se présentent même s’ils sont immenses, il ne fait aucun doute que nos nations, nos peuple, l’union Africaine sont à la hauteur. J’espère que je pourrai être avec vous en personne la prochaine fois », a-t-il conclu.  ACP/Nat/May