Le Maroc veut conserver son titre, le Mali rêve son tout premier

0
503

(Par Guy Elongo)

Kinshasa, 05 fev. 2021 (ACP). – Les Lions d’Athlas du Maroc et les Aigles du Mali s’affrontent dimanche, au stade Ahmadou Ahidjo, en finale de la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations Chan Cameroun 2020. Une finale qui promet des étincelles au regard de l’engagement de ces deux équipes qui, d’un côté, le Maroc veut conserver son titre conquis chez lui en 2018, de l’autre côté, le Mali qui rêve son tout premier après une première tentative ratée en 2016, au Rwanda.

Les deux équipes ont-ils réellement mérité cette finale ? Visiblement oui pour le Maroc qui a tout écrasé sur son passage, contrairement au Mali qui s’en est sorti qu’au bout du suspens.  Le Mali est sorti dans le groupe A, celui du Cameroun, pays organisateur après avoir battu le Burkina-Faso 1-0,  fait un match nul contre le pays hôte 1-1, puis battu le Zimbabwe à la troisième et dernière journée 1-0, faisant un total de 3 buts, en raison d’un but par match. 

Chemin faisant, le Mali a croisé le Congo Brazzaville en quart de finales et s’est tiré l’épingle du jeu dans les tirs-aux-buts (5-4) après un score vierge (0-0) au bout 120 minutes de jeu. Arrivé en demi-finales, les Aigles du Mali nt souffert de la même manière avant de se débarrasser de la Guinée toujours aux tirs-aux-buts (5-4),  après un score toujours vierge (0-0).   

Maroc meilleure attaque du tournoi

Pour sa part, le Maroc dans le groupe C, a aussi démarré la compétition très timidement par une victoire étriquée devant le Togo (1-0), un nul vierge contre le Rwanda (0-0), puis un carton de (5-2) contre l’Ouganda lors de leur 3ème sortie. Les Chipolopolo Boys de la Zambie se sont présentés sur leur chemin, et ont été vite écrasé en quart de finales (3-1). Devenus insaisissables, les Lions d’Athlas n’ont trouvé mieux que d’humilier les Lions Indomptables en demi-finales (4-0). Sur les cinq matches livrés, les Marocains ont marqué 13 buts, et n’ont encaissé que trois. 

Si le Maroc détient la palme de meilleure attaque de la compétition avec 13 réalisations, le Mali lui détient celle de la meilleure défense avec seulement un but encaissé en cinq matches, dont deux sont allés jusqu’en prolongations.

Comme qui dirait, les Marocains qui ont l’habitude de marquer, feront face à une équipe malienne qui n’aime pas aussi encaisser les buts. Equation! Simplement, les Aigles du Mali devront tirer les leçons de la finale perdue il y a 5 ans devant la RDC au Rwanda, pour ne pas encaisser au tant de buts comme ce fut le cas (0-3).

Mais de ce côté-là, le Maroc ne blague pas. L’on se souvient que pour soulever son premier titre, le Maroc avait battu le Nigeria en finale 4-0, le 4 février 2018, au stade Mohamed V, à Casablanca. Les quatre buts étaient inscrits tous à la deuxième période. La finale Maroc-Mali, c’est un match à suivre de très près. ACP/Kayu