Des stations services de Mbuji-Mayi prises d’assaut par des engins automoteurs

0
278

Mbuji-Mayi, 06 février 2021 (ACP).- Des stations- services de la ville de Mbuji-Mayi sont prises d’assaut par des engins automoteurs et les vendeurs à la sauvette du carburant pour s’approvisionner en cette denrée énergétique, a constaté vendredi l’ACP.

Une pompiste d’une station-service a fait savoir que cette affluence s’explique par le prix d’un litre d’essence fixé à 2800FC par ces unités économiques du secteur pétrolier, alors que la majorité des opérateurs économiques privés revendent à 3200FC, sous prétexte qu’il y a une rareté.

Les pétroliers indépendants ont simplement créé de la spéculation, affirme-t-elle dans la mesure où la province ne connaît pas de pénurie de ce produit régulièrement ravitaillé par SEP Congo.

Pour sa part, le directeur provincial de la FEC au Kasaï Oriental, Dominique Ilunga Nkashama a laissé entendre que cette situation est due à la rupture de stock du carburant causée par l’irrégularité du trafic sur la voie ferrée, d’où le recours à la spéculation par les commerçants.

Par contre, le directeur marketing de la SNCC Eric Kabongo Mulembayi qui a séjourné tout récemment au chef-lieu du Kasaï Oriental, a rejeté cette allégation de la FEC en évoquant que son entreprise achemine plus de 300 wagons de différents produits dont le carburant par mois vers la gare de Mwene Ditu, dont 90% de ces marchandises sont à destination de Mbuji-Mayi.  ACP/CL/KJI