Ituri : les habitants de certains groupements de la chefferie Zaki en territoire d’Aru indignés par le phénomène « RAA »

0
446

 Bunia, 06 février 2021(ACP).-Les  habitants de certains groupements de la chefferie Zaki en territoire  d’Aru, situé à près de 300 km de Bunia, s’indignent du phénomène « RAA » qui heurte la moralité aux conséquences fâcheuses sur les jeunes, a appris samedi l’ACP de la société civile locale.

Selon la source chaque week-end les sites sont installés ça et là à travers ces groupements où sont réunis les jeunes filles mineures, les jeunes garçons et les personnes du troisième âge pour participer à la consommation de boissons prohibées, les drogues et les pratiques sexuelles au nom de la coutume.

Ce phénomène encouragé par la coutume présente plusieurs conséquences notamment ; grossesse précoce, mariage précoce, abandon de classe, polygamie forcée, divorce, complication grave lors de la maternité pour les mineures, ajoute la source.

Les élèves filles sont plus exposées par rapport aux conséquences liées à ce phénomène qui devient un fléau en cette période de confinement, renseigne-t-on ACP/CL/KJI