Nord-Kivu : quelques parents d’élèves s’indignent de la non reprise des activités scolaires

0
252

Goma, 06 février 2021(ACP). – Quelques parents d’élèves de la ville de Goma, interrogés vendredi par l’ACP, se disent être indignés par nouveau report des activités scolaires qui étaient initialement prévues pour le lundi 08 février prochain.

Selon ces parents, les autorités de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) et tous leurs partenaires, doivent prendre des dispositions qui s’imposent pour que les élèves reprennent dans un meilleur délai, le chemin de l’école.

« Nous ne comprenons pas pourquoi les élèves n’étudient pas voici au moins deux mois et pourtant les marchés, les églises, les bars et restaurants fonctionnent normalement et sans inquiétude. Refuser aux élèves de ne pas reprendre le chemin de l’école, c’est gâcher leurs avenirs, ont-ils déplorés. Ils estiment que l’éducation des enfants devrait être une priorité de priorité pour le gouvernement congolais». Deux mois de retard d’enseignement c’est trop, a déclaré l’un d’entre eux.

Ils sollicitent l’intervention du Président de la République, pour que les cours reprennent dans la province du Nord-Kivu en particulier et sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo en général.

Le cas contraire, les parents craignent l’année scolaire 2020-2021 soit décrétée une année « blanche ». A Signaler que ce report a été annoncé pour une date ultérieure par le ministre de l’EPST, M. Willy Bakonga, et c’est depuis le 18 décembre dernier, que les élèves ont anticipés les vacances de Noël suite à la deuxième vague de la maladie à coronavirus. ACP/CL/KJI