Le Tchadien Moussa Faki réélu à la tête de la Commission de l’UA

0
228

Kinshasa, 07 février 2021 (ACP).- Le Tchadien Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine, a été réélu samedi soir pour un second mandat de quatre ans, à l’issue d’un vote lors d’une réunion à huis clos entre les chefs d’État africains, ont annoncé dimanche les médias internationaux, précisant qu’il était le seul candidat en lice et a recueilli 51 voix pour sur 54 votants.

Moussa Faki, ancien Premier ministre du Tchad, était le seul candidat à sa succession à la tête de la Commission, principal organe exécutif de l’UA. Il a été réélu haut la main pour un mandat de quatre ans à la tête de l’organisation continentale, malgré les tentatives de certains pays, l’Ouganda par exemple, de reporter l’élection en invoquant notamment l’intégrité du vote à cause des problèmes techniques qu’il y a eu.

Mais finalement les soutiens de Moussa Faki ont fait prévaloir leurs vues, puis les chefs d’État sont passés au vote. 51 voix pour sur 54 votants, 3 abstentions, «Les États membres ont voulu jouer l’unité face aux défis que le continent affronte», explique une source interne.

Parité oblige, c’est la Rwandaise Monique Nsanzabaganwa qui va le seconder. Avec 42 voix en sa faveur c’est plus des 2/3 requis elle devance et de loin ses deux concurrentes Djiboutienne et ougandaise qui n’ont obtenu que 12 voix.

Les ministres des Affaires étrangères vont se charger dans la foulée d’élire les autres membres de la Commission qui passent de huit à six commissaires, trois hommes et trois femmes, conformément là aussi à la nouvelle structure de cet organe.

L’UA un 34ème sommet débuté virtuellement sur fond de pandémie de COVID-19

Par ailleurs, la 34e session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine (UA) a débuté virtuellement samedi sur fond de préoccupations liées au COVID-19, ont annoncé dimanche les mêmes médias, soulignant que cette session a eu pour thème « Arts, culture et patrimoine : les leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ».

Cette assemblée a eu la mission entre autres délibérer et examiner le rapport sur la réforme institutionnelle de l’UA, le rapport sur les progrès dans la réponse de l’UA à la pandémie de COVID-19 en Afrique, ainsi que les élections et les nominations des dirigeants de la Commission de l’UA.

C’est au cours de ces deux jours du sommet, que la République démocratique du Congo (RDC) a pris officiellement la présidence tournante du bloc continental à la place du président sortant et président de l’Afrique du Sud Cyril Ramaphosa, qui l’occupait depuis l’année passée.

Les chefs d’Etat et de gouvernement africains avaient élu également, au cours de cette cession, le président de la Commission de l’UA, le Tchadien Faki Mahamat et son second, la Rwandaise Monique  Nsanzabaganwa. Alors que les ministres des Affaires étrangères ont été chargés d’élire  les commissaires qui exerceront un mandat de quatre ans.

Message de félicitations de la Chine au 34e sommet de l’Union africaine

Le président chinois Xi Jinping a chaleureusement félicité samedi les pays et les peuples africains pour la tenue du 34e sommet de l’Union africaine, ont par ailleurs indiqué les mêmes médias.

Dans son message de félicitations, M. Xi a exprimé le souhait que les pays et les peuples africains continuent à accomplir de plus grandes réalisations sur la voie de l’unité, de l’auto-amélioration, du développement et du progrès.

M. Xi a souligné que 2020 était une année inoubliable pour les relations sino-africaines. La Chine et l’Afrique se sont soutenues mutuellement et ont surmonté les difficultés dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, le Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre le COVID-19 a été organisé avec succès, la coopération Chine-Afrique dans divers domaines a continué de progresser, les deux parties ont sauvegardé conjointement les intérêts des pays en développement ainsi que l’équité et la justice internationales montrant au monde le niveau élevé des relations Chine-Afrique, a-t-il dit.

Notant qu’une nouvelle session du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) est prévue cette année au Sénégal, M. Xi a déclaré que la Chine était prête à travailler avec la partie africaine afin d’aboutir à des consensus stratégiques, de promouvoir la coopération anti-épidémique, et de mettre pleinement en œuvre les résultats du Sommet du FCSA à Beijing.

La Chine est disposée à travailler avec l’Afrique pour faire progresser une coopération profonde et pratique sur la construction de l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR), et à déployer des efforts inlassables pour construire une communauté de destin Chine-Afrique plus proche, afin de profiter aux peuples chinois et africains, a ajouté M. Xi. ACP/CL/May