L’Iran se dit perdre sa patience face à la nouvelle administration américaine de lever les sanctions

0
510

Kinshasa, 07 février 2021  (ACP).- Téhéran a, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif,  déclaré samedi que l’Iran perd patience face aux « signaux récents de la nouvelle administration américaine visant à maintenir des sanctions illégales » à l’encontre de la République islamique, a rapporté Press TV, citée dimanche par les médias occidentaux.

M. Zarif a critiqué les Etats-Unis qui « n’agissent pas rapidement pour rectifier les mauvaises mesures » prises sous l’ancien président Donald Trump, déclarant que « plus ils hésitent, plus les Etats-Unis vont perdre ».

Si la nouvelle administration américaine ne prend pas ses distances par rapport aux politiques de son prédécesseur, ce serait « dangereux » pour les Etats-Unis, a-t-il déclaré.

Le chef de la diplomatie iranienne a exhorté Washington à revenir à l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, ou Plan d’action global conjoint (JCPOA), en honorant ses engagements.

M. Zarif a également fait remarquer que la réduction des engagements nucléaires de l’Iran était une réaction au retrait des Etats-Unis de l’accord, en 2018. L’Iran a dû prendre des « mesures compensatoires » face au non-respect de leurs engagements par les États-Unis, a-t-il déclaré.

« Nous mettrons fin à nos mesures compensatoires (réduction de l’engagement nucléaire) dès qu’ils (l’administration américaine) reviendront au JCPOA« , a-t-il souligné. ACP/CL/May