Tanganyika : le gouvernement provincial pour le respect de toutes les mesures barrières et le couvre-feu contre la COVID-19

0
449

Kalemie, 07 février 2021 (ACP).- Le gouverneur Zoé Kabila Mwanzambala a réuni dernièrement, dans son cabinet de travail, les membres de la commission provinciale de lutte contre la COVID-19 du Tanganyika pour les informer de toutes les mesures barrières prises sous la haute autorité du chef de l’Etat dans le cadre  de la lutte contre la 2ème vague de cette pandémie au pays.

 M. Dieudonné Kamona Yumba, ministre provincial de l’Intérieur et sécurité, affaires coutumières, communication et médias du Tanganyika qui a assisté à cette rencontre a, dans son  compte rendu, indiqué que le chef de l’exécutif provincial, a informé aux membres de  cette Commission provinciale de riposte de lutte contre la COVID-19 du Tanganyika le seul point à l’ordre du jour, la décision de la haute autorité du pays sur toutes les mesures  édictées contre la pandémie de COVID-19 pour cette 2ème vague qui semble être la plus dangereuse.

 L’on observe pour ces mesures, la rigueur sur le couvre-feu par les patrouilleurs pendant la nuit à travers les seize quartiers  de la ville de Kalemie, sans tracasseries. Néanmoins, la recrudescence des cas du banditisme urbain  gagne du terrain dans la ville. La population au chef-lieu de la  province du Tanganyika semble relâcher et banaliser les mesures barrières pour se protéger contre la COVID-19, notamment le non port de cache-nez sur les places publiques   aux marchés, sur les lieux de deuil, les bars et bistrots, les magasins et aux arrêts de bus de transport en commun.

 Mais dans le territoire de Moba, la sensibilisation sur la COVID-19 deuxième vague a été faite par l’administrateur intérimaire  dudit territoire et le médecin chef de zone de santé de ce territoire dans les localités congolaises frontières et voisines de  district de Kaputa  en Zambie. Dans les localités situées le long de la frontière de l’autre côté de la Zambie, dans ce district de Kaputa voisines, l’on signale quelques cas de COVID-19.

Pour éviter que cette pandémie traverse en RDC afin de contaminer la population congolaise de cette contrée, cette délégation de l’administrateur de territoire et le médecin chef de zone de santé sont descendus dans ces localités de la chefferie de Manda afin de mener cette campagne de sensibilisation pour que la population se protège en observant les règles et mesures barrières en vigueur au pays. En effet, pour la première vague de la COVID-19, la province du Tanganyika a enregistré six cas en 2020 sans décès. ACP/CL/May