Béatrice Lomeya appelle la communauté congolaise à œuvrer ensemble pour la fin des mutilations génitales

0
274

 Kinshasa, 08 février 2020(ACP).- La Ministre d’Etat, ministre en charge du genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya Atilite a appelé le week-end à la mobilisation de l’ensemble de la communauté congolaise à œuvrer pour mettre fin aux pratiques des mutilations génitales en République Démocratique du Congo.

Mme Lomeya a lancé cet appel de son cabinet de travail en marge de la journée internationale de la tolérance zéro à l’égard de mutilations génitales, célébrée le 06 février de chaque année

Elle a indiqué que les mutilations génitales sont une atteinte à l‘intégrité physique et psychosexuelle des femmes et des filles, de cet fait elle constitue une forme de violence faite à leur endroit.

Mme Lomeya a fait savoir que, ces mutilations génitales ont des conséquences néfastes sur la santé des femmes et des filles qui peuvent causer la mort de ces dernières,  avant de rappeler que la RDC a consacré spécialement dans sa constitution à l’article 15, une obligation au pouvoir public de veiller à l’élimination de ces genres des pratiques ignobles.

Pour Mme Lomeya, quelque soient les raisons qui peuvent justifier ces mutilations génitales que ce soit d’ordre sociologique, religieuse ou autre, «nous ne pouvons plus continuer à tolérer ces pratiques dans nos communautés du fait qu’elles avilissent nos femmes et filles. Il existe certes des pratiques positives que nous pouvions copier dans nos traditions mais celles qui sont rétrogrades doivent être abandonnées ». ACP/Kayu/KJI