La RN1 menacée de coupure à l’entrée Est de la ville de Mbuji-Mayi

0
118

 Mbuji-Mayi, 08 février 2020 (ACP).- La Route nationale n°1 (RN1), à son tronçon situé à l’entrée Est de la ville de Mbujimayi, non loin du pont Lubilanji, est menacée de coupure par trois têtes d’érosions qui se sont créées à la suite des pluies diluviennes qui s’abattent ces derniers temps au chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, a constaté sur place l’ACP.

La population marchande d’un marché riverain, y déversent des ordures de tout genre sous prétexte de le remblayer pour éviter le pire, en attendant les travaux d’envergures à entreprendre par le gouvernement de la République pour protéger l’ouvrage.

Des témoins rencontrés sur place rapportent qu’une moto commise au transport en commun, est tombée dans un des ravins, causant ainsi la fracture des deux jambes de la cliente.  Ce qui est inquiétant, disent-ils, c’est l’indifférence des gouvernants qui laissent pourrir la situation qui se dégrade de plus en plus et dont le coût des interventions pourra coûter cher au gouvernement en cas de coupure de la route.

Cette route nationale dans sa partie Est, est la principale voie d’entrée des différents produits notamment champêtres dans la ville de Mbujimayi. M. Dominique Ilunga, directeur provincial de la FEC au Kasaï Oriental, avait déjà lancé un cri d’alarme auprès des autorités pour éviter la coupure de cette route reliant cette province à celle de Lomami par la gare ferroviaire de Mwene Ditu.

La dégradation s’est observée à seulement quelques mètres du poste  de péage institué pourtant pour réhabiliter les routes urbaines, qui sont aujourd’hui en état d’abandon total. ACP/Kayu/KJI