Le président égyptien se dit confiant que l’Union africaine contribuera à la conclusion d’un accord sur le barrage du Nil

0
266

Kinshasa, 08 févr. 2021 (ACP) –  Le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi s’est dit confiant dans les efforts de l’Union africaine (UA) visant à parvenir à un accord sur le grand barrage de la Renaissance en Ethiopie (GERD), qui fait l’objet d’un litige, ont affirmé lundi des médias internationaux.

Selon ces médias, M. Al-Sissi a fait ces remarques lors de la 34e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA, qui avait débuté samedi, a déclaré le porte-parole du président égyptien Bassam Rady.

L’assemblée devrait délibérer et examiner le rapport sur la réforme institutionnelle de l’UA, le rapport sur les progrès de la réponse de l’UA à la pandémie de COVID-19 en Afrique, ainsi que les élections et les nominations des dirigeants de la Commission de l’UA.

l’UA, sous la direction du président de la RDC, Félix Tshisekedi, contribuera à faire avancer les efforts pour parvenir à l’accord souhaité d’une manière qui tienne compte des intérêts des parties concernées et préserve les droits de l’Egypte sur l’eau du Nil.

M.Al-Sissi a également remercié le président sortant de l’UA, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, pour ses efforts dans le cadre du parrainage des négociations tripartites visant à obtenir un « accord global, équitable et contraignant sur la mise en eau et le fonctionnement du GERD ».

 Les sources rappellent que l’Egypte, le Soudan et l’Ethiopie ont négocié sous la direction de l’UA sur des questions techniques et juridiques liées à la mise en eau et au fonctionnement du GERD. ACP/Kayu/KJI