Parcours Vita, un parc fermé de 2.8 Km pour la culture physique à Douala (De l’envoyé spécial de l’ACP J. E. Nkongolo Kalala)

0
231

Douala, 08 fév. 2021 (ACP).- Les autorités gouvernementales camerounaises ont doté la ville de Douala, capitale de la région du Littoral, d’un parc fermé de 2.8 Km pour permettre à ses habitants, tous sexes et nationalités  confondus, de se soumettre à la culture physique pour se maintenir en forme.

Parcours Vita, selon M. Ndjoh Léa, un ancien joueur d’Ouragan de Douala, le Président Paul Biya du Cameroun avait initié et matérialité ce projet en vue de permettre aux habitants de la capitale économique du pays et des Lions Indomptables de se soumettre aux exercices physiques pour se dégraisser et se maintenir en forme. À noter que les Camerounais sont de manière générale des grands gabarits, hommes et femmes.

Toute personne peut se rendre dans cet espace et se mettre à la disposition d’un moniteur en vue d’assurer son encadrement physique moyennant 500 FC, 1.000 FCFA ou plus. C’est selon. Des ateliers sont organisés quotidiennement avec des volontaires sous la conduite d’un moniteur, la marche à pied à l’intérieur du parc ou tout au tour, des escaliers construits à cet effet, etc. Un peu comme dans une salle de musculation mais en plein air et sur un itinéraire de 2.8 Km.

Au fait, Parcours Vita dont M. Ndjoh Léa n’a pas su donner la signification, est un parc fermé de 2.8 Km, qui se trouve au quartier Bonamoussadi, à Douala 5ème. Les Sawa, tribu de Roger Albert Milla, sont principalement les autochtones. Ils sont également appelés les Douala.