Plus de 31 millions de dollars pour financer pendant cinq ans le cahier des charges convenu entre TFM et la communauté locale Tenke Fungurume Mining

0
1041

Communiqué de Presse

Entreprise citoyenne, inscrit ses actions de responsabilité sociétale dans la durabilité par la réalisation des projets d’intérêt communautaires à impact visible et au bénéfice du plus grand nombre. ….

Fungurume, 24 janvier 2021. « C’est fait ! Tenke Fugurume Mining et les deux entités territoriales décentralisées, la chefferie des Bayeke et la commune de Fungurume, se sont convenus sur le budget total de 31 millions 194 mille dollars américains pour financer le cahier des charges pour un exercice de 5 ans, soit de 2021 à 2025 », a annoncé le directeur général de Tenke Fungurume Mining dans son allocution prononcée à l’occasion de la cérémonie de signature du cahier des charges de TFM, qui a eu lieu à Fungurume ce mercredi 20 janvier.

Des notabilités à l’échelle locale et nationale ont marqué de leur présence cette cérémonie vu son importance pour la communauté locale et le prestige de l’entreprise. C’est notamment le grand chef des Bayeke , Sa Majesté Mwami Godefroid Munongo Mwenda Bantu ; Pr Louis Kipata, directeur de cabinet du ministre national des Mines ; Son Excellence Monsieur Jean-Marie Tshizainga, ministre provincial des Mines ; Son Excellence Monsieur Jule Kabwit, ministre provincial de la Santé et de l’Éducation ; Monsieur Max Mpande Kisimba, président national de l’association socio-culturelle Lwanzo Lwa Mikuba ; Monsieur Jean-Pierre Ilboudo, représentant de l’Unesco en RDC ; les facilitateurs du Bureau Diocésain de Développement (BDD) et de Southern Africa Resources Watch (SARW) ayant assisté la communauté au cours du processus ; des autorités locales et provinciales de différents services privés et publics.

Du côté de TFM, le directeur général de TFM, M. Zhou Jun, accompagné de M. Zhang Jiehui, directeur des Relations publiques, et du président du comité de pilotage du cahier des charges de TFM, M. Hugo Sinza, ainsi que son équipe. Une forte délégation de TFM, composée de responsables et représentants des départements relevant de la Direction des relations publiques de TFM a aussi fait honneur à cette cérémonie.

Et la communauté elle-même qui a constitué une foule tout autour de l’espace aménagé pour la cérémonie, comme pour se rendre compte de première main du déroulement sans heurt de cette cérémonie de signature, marquant le début effectif de la mise en œuvre des projets retenus par elle au cahier des charges. Le professeur docteur Edouard Swana, qui a dirigé pour TFM l’équipe technique du comité de pilotage, a fait un passage en revue des projets. Ces projets s’adressent à tous les secteurs de la vie de la communauté et leur but ultime est l’amélioration de la qualité de vie des 400 mille personnes vivant dans la concession de TFM.

Les plus en vue sont la construction d’un hôpital général de référence d’une capacité de 200 lits, la construction d’un institut supérieur des techniques appliquées, la construction et réhabilitation de 110 km de routes de desserte agricole en appui à l’agriculture, la principale activité économique de la région.

 L’agriculture va d’ailleurs connaître une innovation majeure avec l’introduction de l’approche Songhaï, qui va consister en la création d’un centre de développement agricole intégré. Là seront produits des intrants, des semences améliorées, de l’engrais organique, etc. Dans leurs propos, tous les officiels ont unanimement salué ce contrat que TFM a conclu avec la communauté. Et le ministre provincial a réitéré, à cette occasion, son appel aux autres entreprises à emboîter le pas à TFM. Dans son discours, M. Jean-Pierre Ilboudo, représentant de l’UNESCO en RDC, a loué les différentes initiatives des entreprises chinoises établies au pays, en particulier dans l’accomplissement de leur responsabilité sociétale.

Il a par ailleurs exprimé sa gratitude à l’Ambassade de Chine en RDC pour son soutien au projet de formation à distance pendant la période de confinement dû à l’épidémie de COVID-19. M. Jean-Pierre Ilboudo, représentant Unesco en RDC L’espace ouvert qui a accueilli cette cérémonie de signature présuppose l’esprit de transparence préconisé pour la mise en œuvre de cet engagement dans la commune de Fungurume et la chefferie des Bayeke, ainsi que l’ont recommandé les différents intervenants dans leurs allocutions.

Il a en outre offert un cadre idéal pour l’observance des règles de distanciation physique observées comme mesures de prévention contre le coronavirus. Le cahier des charges définit la responsabilité sociétale des entreprises minières vis-à-vis des communautés dans lesquelles elles mènent leurs opérations. C’est un engagement qui découle de la nouvelle loi minière édictée depuis 2018.

TENKE FUNGURUME MINING Société Anonyme avec Conseil d’Administration En abrégé TFM SA Au capital (équivalent en CDF) de 65.050.000 USD Route de l’Aéroport, Bâtiment TFM, Commune Annexe      Ville de Lubumbashi, Province du Haut-Katanga République Démocratique du Congo  RCCM : CD/L’SHI/RCCM/14-B-1428 (NRC 7325) Identification Nationale : 6-118-K30745D Numéro Impôt (NIF) :