Plus de 90% de la population de la commune annexe à Lubumbashi consomme l’eau de pluie impropre à la santé

0
225

 Lubumbashi, 08 Février 2021(ACP).-Plus de 90 %de la population de la commune annexe à Lubumbashi utilise l’eau de pluie pour la consommation, ce qui est strictement interdit par l’organisation mondiale de la santé indique le Docteur Patrick Oleko expert en santé publique

Ce statistique ressort d’un rapport récente de l’OMS sur la qualité d’eau de consommation à Lubumbashi a-t-il dit.

Lors du passage des eaux de pluie dans l’atmosphère de leur ruissellement sur les toitures, dans le réservoir de stockage l’eau se charge en métaux, matières organiques vecteurs des plusieurs maladies hydriques a fait savoir le Docteur Patrick Oleko  Il a à cet effet appelé les autorités politico-administratives de desservir la poignée de cette population en eau potable en vue d’éviter des éventuelles épidémies due à la consommation de l’eau de pluie

Nécessité de remplacer l’installation de plomb en cuivre lors du transport d’eau potable

Le docteur Patrick Oleko invite la REGIDESO conjointement avec le gouvernement à mettre en place une politique de renouvellement des matériaux de transport d’eau potable, en remplaçant le plomb par le cuivre à cause de ses vertus pour la santé  En effet, le cuivre détient des effets antibactériens importants et son utilisation présente des nombreux avantages pour la santé a-t-il indiqué Le cuivre utilisé en tant que matériau de canalisation permet de limiter la prolifération de légionnelles et de ralentir la formation et le développement des plusieurs virus vecteur la grippe.

Les matériaux de canalisation en cuivre met l’eau en abris de toutes pollution par des agents contaminants extérieurs tels que les produits de nettoyage ménagers, les insecticides ou encore les solvants. ACP/Kayu/KJI