Résurgence de la maladie à virus Ebola en RDC

0
294

 Kinshasa, 08 février 2021 (ACP).-  Le ministre de la Santé, Eteni Longondo a confirmé dimanche,  le décès d’une femme à Biena, à environ 100 de km de la ville de Butembo au Nord-Kivu, du à la maladie à virus Ebola.

Selon le ministre Eteni,  il s’agit d’une cultivatrice, épouse d’un survivant de la maladie à virus Ebola. Elle a présenté en date du 1er février dernier, les signes typiques et s’est rendue au centre de santé de Biena où le prélèvement a eu lieu, avant de se rendre, par la suite, à l’hôpital de Matanda à Butembo, toujours dans le Nord-Kivu. Elle est décédée le 3 février dernier.

« L’échantillon a été envoyé à Butembo. C’était positif. Nous avons un autre épisode de cette maladie. Je veux également dire à mes frères et sœurs de Butembo de ne pas paniquer », a dit le ministre, ajoutant « Nous avons organisé une lutte avec une équipe provinciale de la riposte qui sera à Beni aujourd’hui. Une autre équipe nationale suivra au début de la semaine prochaine. Nous sommes là. Nous ferons tout pour que cette maladie disparaisse le plus tôt possible. Moi-même, je pourrais descendre au début de la semaine prochaine ».

La dernière épidémie d’Ebola (la 11ème en RDC) s’était déclarée  le 1er juin 2020 dans l’Ouest de la RDC, alors qu’une autre flambée d’Ebola (la 10ème) ralentissait dans l’Est du pays, avant d’être officiellement déclarée finie le 25 juin 2020.

Les deux épidémies étaient géographiquement très éloignées l’une de l’autre et le séquençage génétique a montré qu’elles n’étaient pas liées. La 11ème a pris fin le 18 novembre 2020. ACP/Kayu/KJI