Cinq ans de prison ferme pour l’opposant Guinéo-Canadien Mamadi Condé

0
245

Kinshasa, 09 Février 2021 (ACP).- Le tribunal de première instance de Dixinn dans la proche banlieue de Conakry,   a condamné lundi l’opposant guinéen Mamadi Condé « alias Madic 100 frontières » à cinq ans de prison ferme et au paiement d’une amende de 100 millions de francs guinéens (9 000 euros), ont rapporté mardi, les médias internationaux.

Arrêté au lendemain de la présidentielle du 18 octobre 2020, ce Guinéo-Canadien était poursuivi pour des faits de « téléchargement, diffusion de messages, photos, dessins de nature raciste ou xénophobe, menace, violences et injures par le biais d’un système informatique ». ACP/FNG/Cfm/GGK