La sécurisation  et l’indépendance énergétique, l’une des priorités de la SNEL

0
565

Kinshasa, 09 Février 2021 (ACP).- Le directeur général de la Société nationale de l’électricité (SNEL), Jean-Bosco Kayombo, a  fait savoir que la sécurisation des approvisionnements et l’indépendance énergétique demeurent l’une des priorités actuelles de  son entreprise afin de favoriser le bien-être de la population congolaise et contribuer au développement économique de la République démocratique du Congo.

Jean-Bosco Kayombo, qui l’a déclaré, lundi à Kinshasa,  lors de la matinée de sensibilisation des parties prenantes sur la mise en œuvre des réformes  entreprises par le gouvernement dans le secteur de l’électricité, a souligné  que cet approvisionnement permettra de répondre à la demande en énergie des opérateurs miniers, notamment  ceux œuvrant à l’Est de la RDC, pour lesquels la SNEL se charge  à importer de la Zambie,  près d’un million de  « terra walter » par an.

 Il  a ajouté que  la SNEL s’est engagée à trouver d’autres stratégies pouvant pallier  au déficit de l’énergie dans   cette partie du pays à travers la production des petites unités solaires  dans  les centres de distribution. Ceci à l’instar de différentes sources d’énergie que les nouveaux opérateurs privés proposent.

En ce qui concerne le transport de l’électricité, le directeur général  de la SNEL, a fait savoir que  son entreprise a déjà lancé un projet de modernisation de sécurisation des lignes de transport pour lutter contre deux grands fléaux à savoir, le remplacement des conducteurs de cuivre en conducteurs en aluminium ainsi que le remplacement des pilonnes en tries par les pilonnes circulaires.

Parlant de la distribution et de l’assainissement du secteur de l’électricité, il a indiqué que cela demeure un défi à cause de l’accroissement du taux frauduleux des raccordements, ajoutant que la SNEL entend introduire un programme d’autonomisation de tous les bâtiments publiques,  en vue de  réduire la facture énergétique de l’Etat, d’une part et d’autre part, optimiser l’énergie disponible dans les réseaux de distribution.

Le directeur général de la SNEL, Jean-Bosco Kayombo, a indiqué en outre que son entreprise déploie, dans le cadre de la commercialisation de l’électricité, des compteurs prépayés pour permettre de rationaliser l’utilisation de l’énergie. La SNEL estime  que les bénéficiaires de l’électricité en abusent souvent. La SNEL a produit 12 terra walter en 2020, soit une augmentation de 10% par rapport à 2019, indique-t-on.

ACP/FNG/Cfm/GGK