Ituri : plus de 6.000 déplacés internes enregistrés dans trois localités en chefferie de Bahema d’Irumu

0
335

Bunia, 10 février 2021 (ACP).- Plus de 6.000 déplacés internes sont enregistrés dans trois (3) localités de la chefferie de Bahema d’Irumu à savoir ; Sota, Murubia et Badiya, suite aux attaques de la milice FPIC, a appris mercredi l’ACP d’une source humanitaire.

Ces personnes vulnérables composées essentiellement des femmes et des enfants dépourvues de l’assistance alimentaire et sanitaire squattent certains bâtiments des églises, les salles de classes tandis que les plus chanceux sont dans les familles d’accueil, ajoute la source. Les enfants et les femmes enceintes passent la nuit à la belle étoile exposée aux intempéries dans une précarité extrême suite au pillage de leurs produits de champ ainsi que de l’élevage par la milice de FPIC.

Le risque de l’augmentation du nombre de déplacés est à craindre en raison de l’activisme de la milice sous examen dans la région d’où la nécessité de l’intervention d’une part de l’armée pour neutraliser cette force négative et de l’autre des humanitaires pour soulager tant soit peu la souffrance de ces déplacés. ACP/Kayu/Nig