Le taux d’inflation hebdomadaire au centre de la réunion du comité de conjoncture économique

0
220

Kinshasa, 10 février 2021(ACP).- La vice-Premier ministre, ministre du Plan, Elysée Munenbwe,a indique qu’il y a eu la décélération de rythme de formation du prix intérieur, le taux d’inflation national hebdomadaire s’est situé à 0.090 % contre 0.129% la semaine précédente, au cours de la réunion hebdomadaire du Comité de conjoncture économique du mardi 9 février.

Mme Elysée Munenbwe qui a fait le compte-rendu de la réunion, a souligné que cette réunion de conjoncture économique a porté sur la situation de conjoncture de la période allant du 1 au 5 février 2021, une semaine marquée par la prise des fonctions le 5 février du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi,  à la tête de l’Union africaine.

« Le contexte national est marqué par la prise des fonctions le 5 février du Chef de l’Etat à la tête de l’Union africaine et  la visite officielle du Chef de l’Etat du 1er  au  3 février en Egypte », a-t-elle dit, avant de d’expliquer que cette visite a conduit à la signature des contrats de coopération, notamment dans les domaines d’infrastructure, d’énergie et de traitement de l’eau.

Selon elle, le premier volet de ces contrats est estimé à 416 millions de dollars Us disponible grâce à Afrexim bank et le second est de plus de 580 millions de dollars Us portant sur un investissement global de près d’un milliard de dollars Us.

Elle a ajouté qu’un accord portant sur la sécurisation des opérations immobilières et hypothécaires entre les ministres des Finances, des Affaires foncières et le président de l’Association congolaise des banques, a été signé le 1er février. « Cet accord indique que toute transaction financière des biens fonciers et immobiliers d’un montant supérieur à 10 milles USD devra se réaliser par voie bancaire à partir du mois de mars », a-t-elle souligné.

La situation du secteur minier a également été examinée et le contexte international marqué par l’organisation du 6 au 7 février du 34ème sommet de l’Union africaine. L’échéance fiscale  est reportée du 1er février au 31 mars  par le gouverneur de Kinshasa, a-t-elle noté. ACP/Kayu