Ituri : L’UCOFEM se félicite du bilan  positif du projet “tribune d’expression populaire »

0
219

Bunia, 11 Février 2021 (ACP).- La coordonnatrice de l’Union Congolaise des femmes des médias (UCOFEM) section de l’Ituri, Marie-Yvette Musafiri, a qualifié de positif le bilan du projet dénommé “tribune d’expression populaire » consacré aux questions de prévention, d’atténuation et de résolution pacifique de confits dix(10) mois après son lancement officiel.

Elle a indiqué que parmi les éléments à l’actif de ce projet : la reconnaissance de son association par certaines ONG internationales concernant l’impact des activités menées sur le terrain auprès de communautés, une franche collaboration qui règne entre les autorités locales et les groupes d’alerte, l’installation du bureau Genre dans la localité lacustre de Tchomia.

Cependant, Marie-Yvette Musafiri a déploré le climat de l’insécurité qui ne permet pas l’UCOFEM d’exécuter ce projet sur l’ensemble de la province notamment Kotoni, Lita, Boga, Nizi, Gety.

Concrètement, a-t-elle poursuivi, ces sites sont constitués de groupes d’alerte précoce dont les membres sont formés sur comment gérer et résoudre pacifiquement un conflit, les stratégies de mener le plaidoyer auprès de différentes autorités ainsi que comment faire la médiation entre les protagonistes de conflits.

Marie-Yvette Musafiri a relevé plusieurs conflits qui déchirent certaines entités de l’Ituri notamment conflit de terre, conflits de limites administratives, conflits entre entre les concessionnaires et les éleveurs, conflits armés et entre les particuliers.

Ce projet de prévention de conflits est financé par l’Ong internationale Internews exécuté dans quatre  provinces du pays : Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri et Tanganyika, souligne-t-on. ACP/FNG/Awa