La cheffe  du Projet Robot intelligent encourage la jeune fille à se lancer dans  la science pour le développement de la nation

0
297

Kinshasa 11 fév.2021(ACP).- L’ingénieure Thérèse Kirongozi, cheffe  du Projet Robot intelligent, a affirmé au cours d’un entretien avec la presse, qu’une nation qui encourage la jeune fille à se lancer dans les secteurs de la science, de la technologie, est celle qui s’ouvre pour son développement.

Mme Thérèse Kirongozi qui s’exprimait à  l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des femmes et filles de Science, commémorée le 11 février de chaque année, a saisi l’opportunité pour encourager la jeune fille à s’intéresser à la science et à la technologie  qui procurent des emplois stables et bien rémunérés, avant de signaler que de nombreuses filles qui  excellent dans l’aviation et la robotique, y travaillent avec rigueur.

Elle a indiqué que pour encourager les filles à poursuivre leur formation dans ce domaine, beaucoup des pays mettent des moyens, entre autres des ordinateurs à leur disposition, citant les Philippines qui offrent des stages et un suivi assuré pour les femmes et le Japon qui organise des camps des vacances pour leur formation.

En Afrique, Kirongozi a parlé de la Tanzanie qui fournit des bourses aux filles orientées dans des filières scientifiques, ainsi que des ordinateurs portables afin de les initier à l’informatique.

Il sied de rappeler par ailleurs que, ONU-femmes et l’UNESCO vont organiser cette année un webinaire sur le thème: «Les femmes scientifiques à la pointe de la lutte contre la COVID-19». Des personnalités féminines du monde scientifique congolais ont été appelées  à présenter leur travail aussi bien que les ministères du Genre, famille et enfant, et de la Recherche et de l’innovation technologique.

Selon les statistiques récentes, en République Démocratique du Congo, 50% d’étudiantes de moins que d’étudiants sont inscrites dans les universités. Ce chiffre diminue dans les filières liées aux sciences et à la technologie. Pourtant, ces domaines sont des secteurs prometteurs pour le développement de l’économie du pays. La science et l’égalité entre les sexes sont aussi essentielles pour réaliser les Objectifs de Développement Durable, renseigne-t-on.

Il convient de noter que Mme Thérèse Kirongozi est l’inventrice  des robots-roulages qui régulent la circulation notamment à Kinshasa et à Lubumbashi. ACP/Fng/AWA/May