Les joueurs de V.Club prêts pour affronter Simba vendredi à la Ligue des champions de la CAF

0
286

Kinshasa, 11 février 2021 (ACP).- Les joueurs de l’AS V.Club de la RDC sont prêts pour affronter Simba SC de la Tanzanie, vendredi 12 février à 20h00 au stade des Martyrs de la Pentecôte, dans le cadre de la 1ère journée, groupe A, des 8èmes de finale de la 25ème Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF).

Les Dauphins noirs sont bien portants en attendant les résultats des tests Covid.19 effectués à l’Institut national des recherches biomédicales (INRB), leurs résultats devant décider de l’effectif à envoyer au feu par l’entraîneur Jean Florent Ibenge. Jeudi au stade des Martyrs lors de sa conférence de presse d’avant-match, Jean Florent Ibenge a fait l’état des lieux de l’effectif de son équipe, qui se porte bien.

«L’infirmerie est vide à ce stade. Mais, on attend encore les résultats des tests au coronavirus faits mardi à l’Institut national des recherches biomédicales (INRB). C’est dans cette attente que l’on s’est entraîné jeudi matin sans savoir qui sera aligné contre Simba», a-t-il déclaré non sans afficher son ambition : «Nous jouons à domicile et nous sommes obligés d’empocher les trois points du jour afin de mieux nous positionner dès le départ, même si Simba, qui paraît plus en jambes, est 2ème du championnat Tanzanien avec 27 points. Certes, V.Club a été freiné dans sa préparation par la participation de la RDC au CHAN (Championnat d’Afrique des nations) mais a pour avantage l’envie et la volonté de faire basculer Simba. Nous avons conscience de l’enjeu de cette rencontre. La défaite concédée contre Kuya nous a fait revenir les pieds sur terre. J’ai tenu un discours de réarmement moral aux joueurs, qui avaient abordé ce match en sénateurs. Face à Simba, l’on devrait y mettre la détermination et la volonté de vaincre.»

A propos de nouvelles recrues de V.Club, Jean Florent Ibenge s’est voulu rassurant : « Toutes les dernières recrues de V.Club sont toutes qualifiées et pourront endosser les couleurs vert et noir. La LINAFOOT est un championnat très difficile. Hormis le score fleuve de 6-0 réussi par Mazembe devant Lubumbashi Sport, les autres résultats sont étriqués. V.Club, qui se comporte bien, se veut conquérant avec l’ambition de se classer 1er ou 2ème de ce mini-tournoi, concluant en demandant au public vert et noir de vibrer devant la télévision en communion d’esprit avec les joueurs.

Vivien Assié, défenseur ivoirien de V.Club : « Nous avons communié avec les animateurs »

«Nous jouerons sans public. Ce matin, les animateurs, qui seront absents au stade, sont venus nous réconforter. Et tous les joueurs se sont joints à eux et ont créé une très belle ambiance de communion en guise de réconfort. Le championnat de la LINAFOOT (Ligue nationale de football) est un championnat difficile comme l’a souligné notre entraîneur. Pour la phase de groupes, nous y allons match après match. Nous tenons aux trois points mis en jeu. Tous les joueurs de V.Club sont des grands garçons, qui savent sur quoi s’en tenir après la défaite subie face à Kuya.»

Simba  absent à la conférence de presse d’avant-match

Simba de la Tanzanie a brillé par son absence jeudi à l’heure de la conférence de presse d’avant-match contre l’AS V.Club à la Ligue des champions de la CAF. Selon le programme officiel, les activités relatives à la journée de jeudi ont commencé avec la conférence de presse de l’entraîneur Jean Florent Ibenge à 10h00, lequel s’est fait accompagner du défenseur ivoirien Vivien Assié, au sortir de la séance d’entraînement matinal et sous la supervision de Marcelline Mwakumanya Maze officier média de ladite rencontre.

Alors que l’entraîneur et un joueur de Simba étaient dans la salle affectée à la conférence, les journalistes présents ont dû attendre trois heures en vain sans que le technicien français du club tanzanien puisse se présenter. Au regard de cette absence nullement justifiée, l’officier média a jugé bon de rallier l’hôtel où est hébergée la délégation de Simba, mais sans le gros des journalistes, qui ont préféré aller vaquer à d’autres activités. ACP/FNG/Awa