La COCOLUCO s’engage à accompagner le Président de la République dans la lutte contre la corruption

0
651

Kinshasa, 12 février 2021 (ACP).- Le président de la Coalition des organisations non gouvernementales congolaises de lutte contre la corruption (COCOLUCO), Sam Bakasende Wa Kasende, s’est engagé, vendredi, au nom de cette structure, à accompagner le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans sa lutte contre la corruption, au cours d’une rencontre avec les membres de différentes ONG engagés dans la lutte contre les antivaleurs et la défense des droits de l’homme en vue de la publication du rapport d’activités des Lanceurs d’alertes pour l’exercice 2019-2020.

Sam Bakasende a indiqué, en outre que sa structure a mis en place plusieurs stratégies en vue de lutter contre ce fléau parmi lesquels la dénonciation auprès des services compétents des cas de corruption par les lanceurs d’alertes, le renforcement de l’approche entre les gouvernants et la population et la mise en place d’un système de dénonciation des corrupteurs et des corrompus auprès des services compétents en vue d’appliquer la rigueur de la loi. Dans ce rapport, le responsable de cette structure membre de la société civile a révélé qu’au cours de cette période, ils ont réalisé plusieurs activités de lutte contre la corruption dans plusieurs provinces de la RD Congo par l’utilisation des stratégies que leur sont propre en vue de mettre fin au coulage des recettes dus au trésor public et activer la culture fiscale.

Par ailleurs, la COCOLUCO a formulés plusieurs recommandations à l’endroit du pouvoir publics en vue de permettre à cette structure d’atteindre ses objectifs à savoir, entre autres, la mise en place d’une structure étatique chargée de faire le suivi des dénonciations des auteurs de la corruption en vue de les trainer devant les instances compétentes en vue d’y être punis conformément à la loi, la protection des lanceurs d’alertes par l’assurance de leur sécurité, etc.

La société civile flattée par le travail abattu sur le terrain

Pour sa part, M. Danny Singoma, président du Cadre de concertation de la société civile s’est dit flatté par le travail abattu sur le terrain par la COCOLUCO au cours de cette période, avant d’ajouter que cette plate-forme s’engage à soutenir les actions tendant à mettre fin à la corruption à travers toute la République.

Il a remercié les membres de cette structure pour tous les efforts consentis en vue de l’élaboration de ce rapport qui, selon lui, constitue un outil de travail de qualité pouvant permettre à mettre fin à cette antivaleur en RD Congo, ajoutant qu’il devra tout mettre en œuvre au cours de son mandat à la tête de cette structure pour que la protection des lanceurs d’alertes soit une réalité. Des diplômes de mérites ont été remis, à cette occasion, aux acteurs de différents secteurs de la vie à savoir, entre autres, l’enseignement, la santé,  la religion, la défenses des droits de l’homme, la lutte contre la corruption, etc. qui se sont caractérisés au cours de cette période qui ont remercié la COCOLUCO pour le choix porté sur leur personne tout en promettant de doubler d’efforts en vue d’aller encore plus loin au cours de l’exercice courant pour mériter de la confiance de la population ainsi que des instances du pays.

ACP/Kayu/Nig